REFLEXION

THEATRE AMATEUR : Hommage rendu à Ould-Abderrahmane Maazouz



A l’initiative de leurs présidents, les associations « El Ichara » et « El Kanky » ont rendu un vibrant hommage à Ould-Abderrahmane Maazouz frère d’Ould-Abderrahmane Kaki, fondateur du théâtre amateur à Mostaganem et ce, au niveau du siège de l’association «El Ichara» en présence de ses anciens amis et camarades à l’image de Djamel Bensaber qui a beaucoup donné au théâtre et qui continue à le servir. Beaucoup de citoyens, d’amoureux du théâtre, des élus et beaucoup de comédiens ont assisté à cette sympathique cérémonie qui s’est déroulée dans un climat fraternel et émotionnel. Les présents ont aussi eu droit à une petite exposition de photos en noir et blanc sur lesquelles on pouvait distinguer les Ben Mohamed, Djamel Bensaber, Ould-Abderrahmane Maazouz, feu Bendani Djilali…à leur début dans le théâtre et le cinéma. Rencontré en marge de cette cérémonie, le président de l’association « El Ichara» M. Abdellah Mebrek nous a livré ses impressions: « Cette journée est vraiment une perfection, car ce n’est pas facile d’organiser une telle rencontre, d’autant plus qu’elle vient de la part d’une association culturelle. L’initiative reste extraordinaire, car elle propose quelque chose de fondamental au théâtre à Mostaganem en particulier et en Algérie en général. C’est avec la permanence qu’on maintient la tradition théâtrale». Et d’ajouter: « Je suis content d’avoir reçu cet hommage, pour la simple raison qu’il y a une longue tradition qui me lie à cette ville, à sa jeunesse et à sa profession théâtrale. Cet hommage nous responsabilise davantage et nous exige même d’aller vers d’autres défis. J’espère qu’on sera en mesure d’apporter davantage au théâtre qui attend beaucoup de la nouvelle génération». De même le président de la deuxième association organisatrice de l’évènement M. Djamel Bensaber a rappelé quant à lui la portée d’une telle initiative dans la promotion du théâtre « Il faut toujours encourager le théâtre et l’art dans notre pays, chaque année on rend hommage à des figures  très connues du théâtre algérien. Cette année, c’est au tour de Abderahmane Maazouz une autre figure du théâtre algérien qui mérite bien notre reconnaissance», déclare-t-il.    
                               

Réflexion
Lundi 11 Février 2013 - 10:00
Lu 324 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+