REFLEXION

TERRORISME : Malika et son mari rejugés à la cour d'appel de Bruxelles



TERRORISME : Malika et son mari rejugés à la cour d'appel de Bruxelles
Le procès de la filière afghane s'ouvre ce mardi devant la cour d'appel de Bruxelles. Condamnés en première instance, des militants islamistes menés par Malika El Aroud et son mari sont prévenus d'appartenance à un groupe terroriste.En première instance, ils ont été condamnés à de lourdes peines de prison pour avoir incité de jeunes musulmans à aller se battre aux côtés des talibans afghans.Ils étaient neuf à comparaître en première instance, du chef d'appartenance à une organisation terroriste. A sa tête, Malika El Aroud et son mari, Moez Garsallaoui. C'est du moins l'opinion du premier juge, qui les a condamnés chacun à 8 ans de prison ferme.Pour le tribunal, Malika El Aroud et son mari dirigeaient bien, en 2007 et 2008, une filière terroriste recrutant, en Belgique, de jeunes musulmans européens. Après une formation au maniement des armes, ils étaient envoyés combattre en Afghanistan, aux côtés des talibans. Malika El Aroud a toujours nié toute entreprise de nature terroriste, sans pour autant cacher sa sympathie pour les rebelles islamistes, en lutte contre l'occupation étrangère de l'Afghanistan.Pour le tribunal, en revanche, le couple et ses complices ont contribué à importer et à véhiculer en Belgique l'idéologie d'Al-Qaïda.Un seul des neuf prévenus a bénéficié d'un acquittement. On remet les compteurs à zéro ce mardi devant la cour d'appel de Bruxelles. Sous haute, très haute, surveillance policière.

Ismain
Mercredi 3 Novembre 2010 - 00:01
Lu 440 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-11-2016_1.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+