REFLEXION

TERRORISME : L'Algérie se lance à l'attaque d'al-Qaida au Maghreb islamique



L'armée a lancé dimanche 31 mars la plus importante opération depuis le début de l'année, envoyant des milliers de soldats, de forces spéciales, de troupes au sol et d'hélicoptères dans les vastes régions désertiques des provinces du Sud de Bechar, Adrar, Tindouf, Ghardaïa, Laghouat et al-Bayadh. Dimanche, les forces de sécurité ont également arrêté un haut responsable d'AQMI chargé d'activer les cellules terroristes dans le Sud.Selon des informations, ce dirigeant d'AQMI était accompagné de plusieurs autres combattants qui envisageaient de mener des opérations suicides lors du festival des tapis à Ghardaïa la semaine dernière. Les forces de sécurité ont mis la main sur une importante cache d'armes et cinq ceintures explosives. Cette intervention a été lancée sur la base d'informations faisant état de la présence de groupes criminels dans le Grand Erg Occidental. Samedi dernier à Tadmit, une unité de l'armée a pris en embuscade et abattu un terroriste. Les forces de sécurité ont également intercepté plusieurs terroristes qui tentaient de franchir la frontière avec la Mauritanie. Ces dernières semaines, les forces de sécurité ont également abattu sept terroristes armés, parmi lesquels un leader, lors de plusieurs interventions dans les provinces de TiziOuzou et de Tipaza.Parmi eux se trouvaient SaidBadache, 39 ans, et Hamza Nouali. Ils faisaient partie des quelque trente terroristes, notamment le leader d'AQMI Abdelmalek Droukdel, condamnés à mort par contumace le 19 mars par un tribunal de TiziOuzou.Comptant au nombre des Etats visés par les trafiquants, l'Algérie s'inquiète toujours de la guerre en cours au Mali et de la prolifération des armes en Libye, a expliqué lundi le ministre des Affaires étrangères Mourad Medelci. Mais le pays a "renforcé son arsenal" depuis l'attaque du complexe gazier d'In Amenas, a indiqué le quotidien El Watan citant Medelci."Le risque est encore présent, et nous devons être vigilants dans cette région. L'armée a pris toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité", a-t-il ajouté.L'Algérie compte sur la coopération des autres pays de la région, a indiqué Medelci. Elle travaille également à obtenir la libération des diplomates algériens enlevés, a-t-il ajouté              

Seif-Eddine
Samedi 6 Avril 2013 - 10:22
Lu 430 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+