REFLEXION

TERRORISME AU SAHEL : AQMI a enlevé prés de 30 ressortissants occidentaux depuis 2007



TERRORISME AU SAHEL : AQMI a enlevé prés de  30 ressortissants occidentaux  depuis 2007
Al-Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI), dénomination que porte le Groupe salafiste algérien pour la prédication et le combat (GSPC) depuis son allégeance à la nébuleuse d'Al Qaeda, a enlevé entre 15 à 30 ressortissants occidentaux ces trois dernières années, lit-on dimanche sur le site électronique de Time Magazine. "Bien que ce groupe ait perpétré ses attaques les plus violentes dans des villes comme Alger, ces enlèvements ont tous eu lieu dans le vaste désert sahélien", dans une zone géographique couvrant notamment la Mauritanie, le Mali, le Niger et l'Algérie, souligne Bruce Crumley auteur de cet article intitulé: "Menace terroriste en Afrique du nord: le rapt des étrangers". Des experts, cités par le magazine US, font observer qu'AQMI a commencé sérieusement à changer de tactiques en décembre 2007, avec le kidnapping de quatre touristes français, suivi par des "rapts réussis" d'autres ressortissants occidentaux notamment au Nigéria, en Algérie et tout récemment au Mali, où un citoyen français a été enlevé le 25 novembre dernier. Ce groupe terroriste a pu aussi enlever en Mauritanie trois volontaires espagnols et un couple italien respectivement le 29 novembre et le 19 décembre derniers, ajoute-t-on de même source. "Depuis qu'il a fait allégeance à Oussama Ben Laden, il y a trois ans, Al-Qaeda au Maghreb Islamique a fait en sorte d'aligner ses activités terroristes et sa communication sur celles de l'organisation radicale mère", fait remarquer l'auteur de l'article. Il explique qu'AQMI a emprunté les techniques de groupes similaires actifs, entre autres, en Asie du sud, pour ce qui est de l'enlèvement des occidentaux dans le but de revendiquer des rançons exorbitantes et de l'orchestration de mises en exécution des otages avec pour seul but de "choquer le monde". "Bien que la raison principale derrière les rapts d'AQMI est l'obtention de fonds pour financer ses attaques, les analystes mettent en avant une autre motivation, à savoir terroriser l'occident", ajoute le magazine. Le Département d'Etat US avait, rappelle-t-on, maintenu la désignation d'AQMI en tant qu'"organisation terroriste étrangère", conformément à la section 219 de la loi sur l'immigration et la nationalité, relevant que ce groupe a élargi le rayon de ses opérations au-delà du territoire algérien en intensifiant ses attaques au nord du Mali, au Niger et en Mauritanie. Une décision similaire avait été prise à l'encontre d'"Al-Qaeda dans la péninsule arabique" (AQPA), qui avait revendiqué l'attentat raté, le 25 décembre dernier, contre un avion de la Northwest Airlines reliant Amsterdam à Détroit.

Riad
Lundi 8 Février 2010 - 23:01
Lu 360 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+