REFLEXION

TERRORISME : 7.540 terroristes ont déposé les armes et 1290 abattus depuis 2005



TERRORISME : 7.540 terroristes ont déposé les armes et 1290 abattus depuis 2005
540 terroristes ont déposé les armes depuis 2005, date de l’adoption de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale, a révélé, dimanche 3 octobre à Alger, le président de la cellule d'assistance judiciaire pour l'application de cette Charte, Merouane Azzi. Ce chiffre, a-t-il précisé, concerne aussi bien les terroristes ayant déposé leurs armes entre septembre 2005 et septembre 2010 que les terroristes emprisonnés ayant bénéficié de l'extinction des poursuites judiciaires. Il concerne également les personnes impliquées dans des actions terroristes et qui sont rentrées de l'étranger. Parmi les terroristes repentis figurent 81 émirs et responsables de groupes terroristes. A leur tête, Hassan Hattab, l'ancien émir du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), devenu Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). M.Azzi a souligné, par ailleurs, que 1290 terroristes ont été abattus, durant la même période. Un chiffre qui confirme, à ses yeux, que la lutte antiterroriste n’a jamais connu de répit. Concernant le dossier des disparus, M. Azzi a rappelé le nombre de 6.420 familles indemnisées dans le même cadre et a assuré que l'opération se poursuivra pour traiter l'ensemble des cas dont le nombre est arrêté à 6.544 dossiers. Selon lui, seules 12 familles de disparus ont refusé l’indemnisation offerte par l’Etat. M.Azzi a une nouvelle fois accusé ces dernières de faire l’objet de manipulation et d’instrumentalisation de la part d'ONG et d'instances internationales, lesquelles font dans la « surenchère politique ». Il a même affirmé détenir « des preuves concrètes » sur l'implication de parties étrangères dans cette affaire en qualifiant le procédé de « honteux » dans la mesure où l’on utilise « le drame de ces familles en guise de registre de commerce ». A propos de la question des enfants nés dans les maquis, le même responsable estime à 500 le nombre des cas dont il a pris connaissance. L’âge de ces enfants varie entre 3 et 15 ans, a-t-il précisé.

Yacine
Lundi 4 Octobre 2010 - 00:01
Lu 266 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+