REFLEXION

TENTATIVE DE FUITE DE 124 MILLIONS D'EUROS : 4 directeurs de banques impliqués à Oran

Pas moins de dix-sept (17) personnes ont été arrêtées au cours des dernières 24 heures et déférées devant le pôle pénal compétent près la Cour de Justice d’Oran, impliquées dans une affaire de « tricherie et de fraude dans des opérations d'importation», concernant le transfert frauduleux de plus de 26 millions d’euros et 5 millions de dollars à l'étranger, a-t-on appris de sources concordantes.



Il s’agit en effet de gestionnaires de sociétés Import / Export, et 4 directeurs d’agences bancaires à Oran, en plus d’un agent de transit, qui ont été présentés devant le juge d’instruction de l’Instance judiciaire susmentionnée, sur des accusations de «violation des lois et règlements de l'importation, de contrebande de devises vers l'extérieur, d’évasion fiscale, fausse déclaration douanière, et complicité afin de dissiper les fonds publics » a-t-on indiqué de sources sûres. La brigade de recherche relevant du groupement de wilaya de la Gendarmerie Nationale avait passé environ un an sur ses enquêtes et investigations de cette affaire, où elle a réussi à déjouer un plan pour le transfert de  124 000 euros vers l'étranger à travers des opérations fictives d'importation, a-t-on ajouté. Les enquêteurs de la Gendarmerie Nationale ont constaté au cours de leurs enquêtes, qui ont révélé de nombreux aspects de l'affaire que les opérations d'importation ont été facilitées par les agences bancaires, «non conformes à la nature de l'activité des sociétés à responsabilité limitée ainsi que  l'amplification dans les factures». L’opération a conduit  à l’inspection, le contrôle et la saisie de soixante (60) conteneurs dont 50 à l'intérieur du port d'Oran, où il a été découvert à l'intérieur, du matériel et des biens de faible valeur financière par rapport à ce qui a été déclaré, ajoute la même source. Un haut responsable de l’Agence nationale du développement de l’investissement (Andi), deux transitaires et une dizaine de gérants d’entreprises d’importation ont été également arrêtés et  placés sous mandat de dépôt, alors que le reste des suspects a bénéficié de la liberté provisoire comme précisé par la même source, ajoutant que l'enquête est toujours en cours, et qu’il a été procédé à l’identification d’autres partenaires, dont certains se trouvent à l'étranger où il est engagé des recherches pour les arrêter en coordination avec Interpol.

Touffik
Dimanche 7 Juin 2015 - 18:01
Lu 1333 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+