REFLEXION

TENSION AUTOUR DE LA DESIGNATION DES SALAIRES DES PRESIDENTS DE COMMISSIONS A L’APW D'ORAN : « Kazi Tani Abdelhak en homme conciliateur »

La note circulaire du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales adressée à l’APW d’Oran pour se mettre en conformité avec la loi quant au nombre de 9 commissions autorisées au lieu de 14 a été mise en application jeudi lors d’une session extraordinaire. Cette note a provoqué une tension au sein de l’APW dont le président a tenté de satisfaire la composante politique de cette assemblée en mettant en place 14 commissions.



Depuis la réception de la note, une tension a secoué l’APW, et cela ne semble pas être fini avec l’installation de 9 commissions, jeudi dernier. L’élection des présidents de ces commissions, qui a été précédée dans les coulisses de l’APW d’une série de négociations, n’a pas été du goût de certains. D’entre ces derniers, les membres de la commission du tourisme, laquelle commission a été fusionnée avec la commission de l’agriculture et de la pêche. 5 membres de la première commission, ceux qui ont préparé le dossier de la saison estivale qui sera présenté lors de la prochaine session de l’APW, affirment «ne pouvoir travailler avec l’actuel président dont ils contestent même la procédure d’élection». Ces 5 membres affirment quitter la commission du tourisme et de l’agriculture. Il faut savoir qu’au sein de l’APW d’Oran, si parmi les élus, il y a eu des tensions pour le poste de président de commission à cause de l’indemnisation importante, 14 millions de cts, d’autres espéraient ce poste pour son prestige étant en activité dans le secteur que couvre-la  dite commission. Le président de l’APW, M. Kazi Tani Abdelhak,  en sa qualité de président de l’APW à  toutes les  prérogatives pour  installer des commissions ad-hoc pour le suivi des projets  d’investissement et d’infrastructures  a tenté de satisfaire les plus redoutés d’entre les élus en créant deux commissions ad hoc. Une commission de l’investissement et une autre pour le suivi des grands projets de la wilaya. Sauf que les présidents et membres de ces commissions n’auront pas droit aux indemnisations autorisées par la loi.  

Medjadji H
Lundi 8 Avril 2013 - 09:33
Lu 173 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+