REFLEXION

TEMMOUH ABDELHAI – VICE-PRESIDENT DE L’APW DE MOSTAGANEM: « Il n’y a eu aucune distinction entre l’ESM et le WAM »

Rencontré en marge du match entre l’ARB Kheïr-Eddine et le CRB Sayada, le vice-président de l’assemblée populaire de la wilaya de Mostaganem, M. Temmouh Abdelhai a bien voulu répondre à nos questions sur la situation de certains clubs sportifs de wilaya de Mostaganem dont celles de l’ESM et du WAM.



TEMMOUH ABDELHAI – VICE-PRESIDENT DE L’APW DE MOSTAGANEM: « Il n’y a eu aucune distinction entre l’ESM et le WAM »
Réf : Premièrement, présentez-vous à nos lecteurs.
T.A : Temmouh Abdelhai, je suis né le 2/9/1967 à Oran, je suis pharmacien de formation, j’exerce dans mon officine située à Kheïr-Eddine depuis 1990. J’ai été élu à l’APW de Mostaganem en 2007 et actuellement j’occupe le poste de 1er vice-président de l’APW et en même temps président de la commission des affaires sociales et culturelles.
Réf : pouvez-vous nous dire qu’a fait l’APW pour soutenir les clubs sportifs de la wilaya ?
T.A : Tout d’abord, pour les clubs sportifs on a toujours opté pour qu’ils soient bien financés. La preuve l’ESM a bénéficié de plus de 17 millions de Dinars alors que le WAM n’a bénéficié que de 5 millions de Dinars.
Réf : Parlons de l’ESM et du WAM. Ces clubs ont rencontré des problèmes en début de saison pour préparer le dossier pour intégrer le championnat professionnel et seul l’ESM a réussi. Pouvez-vous nous éclairer sur ce sujet ?
T.A : Pour l’ESM, en fin de saison 2009-2010, le club était présidé alors par M. Bencheni Charef. Ce dernier n’a pas voulu continuer à présider le club. La raison avancée est que le club n’est pas prêt pour être un club professionnel. Les autres dirigeants tels que M. Laribi Boualem et les frères Khirat avaient une autre idée et ont pris l’initiative de prendre la destinée de l’équipe et créer la SPA Tarradji avec leur propre argent pour ne pas dépasser la date butoir fixée par la FAF. Pour le WAM, le président Elouadi Benhadjar a démissionné du club et c’est M. Belgoumidi qui lui a succédé. Mais contrairement à l’ESM, le WAM a pris du retard dans la constitution du dossier pour accéder au professionnalisme.
Réf : Mais nous avons entendu que le WAM n’a pas été soutenu comme fut l’ESM ?
T.A : Il n’y a eu aucune distinction entre l’ESM et le WAM. Les dirigeants de l’ESM ont cotisé pour faire démarrer leur club alors que ceux du WAM attendaient l’aide de l’APW qui, entre deux sessions, ne pouvait pas voter un budget pour ce cas. Mais ce club n’a pas été laissé à son sort et a été encouragé par les autorités locales, à leur tête M. le wali. De ce fait, M. Kaid Omar a renfloué les caisses du club d’une somme de près de 3 millions de Dinars en attendant les aides de la wilaya.
Réf : Dernier mot !
T.A : Je remercie votre journal qui est devenu un patrimoine de la wilaya de Mostaganem ainsi que mon collègue Ouled Benabdellah Sidahmed, président de la commission des sports qui fait beaucoup d’efforts au sein de l’APW pour améliorer la situation des clubs sportifs de la wilaya.

Charef
Mercredi 13 Avril 2011 - 11:07
Lu 844 fois
SPORTS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+