REFLEXION

TELECOM : Les voleurs de câbles téléphoniques dépouillent Algérie Télécom

En Algérie, il ne se passe pas un jour sans que l’on ne déplore le vol d’un câble téléphonique. Le phénomène est devenu une mode et ses conséquences sont lourdes. Preuve en est, les coupures de connexion peuvent durer des jours entiers.



TELECOM : Les voleurs de câbles téléphoniques dépouillent Algérie Télécom
Ce sont toutes les infrastructures d’Algérie Télécom et d’Algérie Poste qui paient un lourd tribut. Des chiffres officiels ont démontré que, rien que dans l’Ouest du pays, le montant des dégâts infligés à Algérie Télécom suite aux vols de câbles téléphoniques avoisine les 137 millions de dinars ! A l’Est, le préjudice financier causé à Algérie Télécom s’élevait en 2012 à plus de 15 millions de dinars. Face à cette situation, un important programme de modernisation du réseau téléphonique a été déployé par Algérie Télécom pour 2013 afin de lutter contre les vols répétitifs de câbles. L’on s’attelle à remplacer tous les câbles de transport fabriqués à base de cuivre, et donc cible de vandalisme, par des équipements de technologie MSAN. Mais cela dissuadera-t-il les voleurs ? Pas si sûr.
En tout cas, le programme de développement technologique du secteur visant à faire accéder 6 millions d’abonnés à travers le pays à diverses prestations de qualité à l’horizon 2013 est sérieusement menacé par ces vols répétitifs. Et Algérie Télécom ne connaît aucune autre solution mise à part celle du réseau MSAN lequel constitue « le départ vers la généralisation et la disponibilité pour le citoyen du haut et du très haut débit », a déjà indiqué l’opérateur historique.

Oran, Alger et Khenchela, les wilayas les plus touchées
Un opérateur de plus en plus dépouillé par ces voleurs. Le bilan annuel des dégâts occasionnés dressé par l’opérateur public des télécommunications fait ressortir un énorme préjudice pour Algérie Télécom et ses abonnés. A Khenchela, les opérations de sabotage et de vol de câbles téléphoniques ont coûté plus de 13 milliards de centimes à Algérie Télécom en 2012. Ce qui a permis à cette wilaya de se classer parmi les premières à l’échelle nationale en matière de vols de câbles téléphoniques, derrière Oran et Alger.Durant toute l’année 2012, à Khenchela toujours, les agressions perpétrées sur le réseau téléphonique ont pénalisé 5 580 foyers. Autrement dit, 6 400 mètres linéaires ont disparu. Pour Algérie Télécom, la lutte contre le vol de câbles téléphoniques exige désormais la participation des citoyens et le soutien sans faille des services de sécurité d’autant plus que les voleurs de câble ne sévissent plus que dans le périmètre périphérique et les localités limitrophes, mais opèrent également en ville.Des enquêtes ont prouvé que les cambrioleurs utilisaient de gros moyens et sont aussi bien informés pour déterminer le moment où passer à l’acte. Par ailleurs, le prix élevé du cuivre a conduit à l’implantation, sur le territoire national, de vrais réseaux de contrebandiers et d’une mafia spécialisée dans le transport et la vente de cette marchandise. A présent, le remplacement des câbles téléphoniques en cuivre par la fibre optique est devenu inéluctable pour mettre fin à ce fléau qui prend de l’ampleur d’une année à une autre en dépit des mesures de protection et de gardiennage prises par Algérie Télécom.

Nadine
Lundi 24 Juin 2013 - 08:58
Lu 566 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+