REFLEXION

TECHNIQUES D’ECRITURE DU CONTE : Une formation au profit des enfants à Oran



Une formation aux techniques d’écriture du conte est proposée, à titre gracieux, à Oran dans le cadre de la préparation de la prochaine édition du festival du conte pour enfants, prévue mars prochain à Oran, ont indiqué mercredi les organisateurs. Ouvert aux parents, enseignants et au public adulte en général, ce stage sera animé par le conteur algérien Kamel Zouaoui autour du thème "50 ans d’indépendance, une histoire à partager", a précisé le Directeur de l’Institut français d’Oran (IFO) qui accueille cette formation. Le stage a pour vocation d’"initier aux techniques d’écriture collective d’un conte, par la stimulation de l’imaginaire, et à sa transmission par l’acquisition d’outils de prise de parole et de présentation face à un public", a expliqué Gaëtan Pellan lors d’une conférence de presse consacrée au programme trimestriel de son établissement. Les cours dispensés dans ce cadre porteront, a-t-il fait savoir, sur l’écriture collective et la mise en mots et en espace d’un conte mêlant plusieurs arts du conte comme la musique, le chant, la mise en espace et le jeu théâtral. Le conte, créé au terme de cette formation, sera présenté par les stagiaires à l’occasion de la cérémonie d’ouverture du prochain festival du conte pour enfants qu’organise chaque année à Oran l’association locale "Le petit lecteur" pour la promotion de la lecture enfantine. Le festival, qui en est à sa 7ème édition, regroupe des écrivains et narrateurs algériens, aux côtés de leurs homologues étrangers venus de différents pays africains et du bassin méditerranéen, créant une ambiance bon enfant à travers les séances de conte animées dans différents lieux de la capitale de l’Ouest et des communes avoisinantes. Partenaire de ce festival depuis de nombreuses années, l’Institut français accueillera lors de cette nouvelle édition la manifestation "grande Nuit du conte", permettant au public de se laisser bercer par les plus belles histoires du monde racontées par les participants, a souligné M. Pellan.               

Medjadji.H
Lundi 11 Février 2013 - 10:00
Lu 177 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+