REFLEXION

TAMAZOURA – AIN TEMOUCHENT : Une lycéenne kidnappée libérée et arrestation de l’un des ravisseurs

Une fois s’être informés par le biais du numéro vert « 1055 » lancé par un camarade de ce lycée qu’une lycéenne, dénommée H.H.Z âgée de 19 ans, fréquentant l’établissement de l’enseignement secondaire de Tamazoura (commune de Tamazoura) venait d’être enlevée sous menace et par force par des jeunes conduisant un véhicule automobile. Les services de la gendarmerie du groupement territorial de la wilaya d’Ain-Temouchent et leurs collègues territorialement compétents n’ont pas tardé à prendre sur le fait des dispositions nécessaires tendant à libérer la fille kidnappée.



En effet, deux jeunes individus ont accosté la victime pour la mettre à bord d’un véhicule automobile. Le dénommé L.B.S, âgé de 19 ans, s’est présenté dans la journée du 11 décembre 2013 vers 13 heures 30 devant le lycée, où il a accosté la lycéenne pour lui demander de monter à bord d’un véhicule, et devant son refus, ce dernier s’est permis sans aucune âme ou conscience de lui porter de violents coups et blessures volontaires sur la mâchoire, avec l’assistance et la complicité de son acolyte K.M.A, âgé de 21 ans, demeurant dans la commune d’Oued-Sebbah (daïra d’Ain El Arba), avant de mettre la victime à bord d’un véhicule automobile de marque « Peugeot Partner » pour ensuite  emprunter  un itinéraire vers la forêt où le dénommé L.B.S  aurait menacé la victime à remonter à bord d’un autre véhicule  de marque « Toyota Corrola » , quant à son deuxième complice dénommé K.M.A a repris son véhicule de marque « Peugeot Partner » pour rejoindre la localité de Tamazoura où il a pris la fuite pour éviter des représailles des habitants et se rendre dans la localité d’Ain-Trid (wilaya de Sidi Bel Abbès) où il a été interpellé et arrêté par les services de sécurité. Rappelons que  les  dispositions de sécurité mises en place sur tout le réseau routier  à travers toute l’étendue de la wilaya et les wilayas limitrophes ont permis d’arrêter l’un des ravisseurs à bord d’un véhicule  et libérer la fille enlevée. La brigade de la gendarmerie de Tamazoura territorialement compétente enquête sur cette affaire qui a jeté de l’émoi parmi la population locale de la localité rurale de Tamazoura. Rappelons que cette localité se trouve limitrophe avec la wilaya d’Oran et n’est distante que  de  30 kilomètres de la ville d’Oran.              

B. Abdelgheffar
Samedi 14 Décembre 2013 - 16:49
Lu 128 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+