REFLEXION

TAKHEMARET (TIARET) : La carpe se meurt à Oued El Abd



Le légendaire ‘’Oued El Abd’’ qui jadis coulait à flots et a de tout temps fait la fierté des fellahs se trouve aujourd’hui doublement agressé en signe d’ingratitude sociétale et cela s’illustre  par la grande masse volumineuse des eaux usées qui déversent directement dans l’oued et pour plus d’explications c’est l’unique jetée des eaux usées  d’une population qui s’estime à 30.000 habitants ?! Cette situation a déjà effacé une légendaire source, celle d’Ain Bouharrès et a lourdement pollué les eaux d’oued- El Abd et à quelques 100 mètres de ces lieux se trouve le grand forage qui alimente la moitié de la population de Takhemaret en signalant que ce forage prend son origine de la nappe phréatique qui gémit sous le poids de diverses menaces. La deuxième agression se traduit par les rejets des pesticides durant le lessivage des produits agricoles dont 40%  sont irrigués à partir de ces eaux usées et cela fait 5 jours qu’un phénomène a été constaté par certains pêcheurs qui ont vu la carpe, ce discret poisson d’eau douce mourir en silence… Une enquête S.V.P  car selon le directeur de l’environnement qui nous a promis de diligenter une commission, il s’agirait d’un crime écologique. Affaire à suivre.       

Abdelkader Berrebiha
Samedi 22 Novembre 2014 - 16:56
Lu 108 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+