REFLEXION

TABAGISME EN ALGERIE : Un ‘’terrorisme’’ qui tue 45 personnes par jour !

Selon le président de la Société Algérienne de Pneumo-phtisiologie, le Professeur Salim Nafti, qui intervenait, lundi lors d’une conférence de presse au Forum d’El Moudjahid aux côtés du Pr Yamina Houhou, juriste, a précisé que le tabagisme était à l’origine de 25 maladies graves dont 90% des cancers dans notre pays.



Pour cela, le corps médical national tire la sonnette d’alarme sur ce danger réel et destructeur des fumeurs et leur entourage immédiat ! D’après les spécialistes, la fumée de cigarettes contient environ 4 000 substances chimiques différentes, dont 60 substances cancérigènes. Elle est dangereuse pour le fumeur et pour son entourage. Et la propagation au sein de la société malgré les campagnes de sensibilisation menées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et les différents médias tend à prendre des proportions très alarmantes dans notre pays. Et le chiffre qui illustre ce désastre sanitaire national est celui fourni par la même source, en l’occurrence le professeur Salim Nafti,  le tabagisme cause quotidiennement la mort de 45 personnes en Algérie. Toujours selon la même source, 7.000 cas d’infarctus du myocarde sont causés annuellement par le tabagisme en Algérie, outre 3.500 à 4.000 cas de cancer du poumon et entre 7.000 à 10.000 naissances prématurées avec décès du fœtus. La fumée de cigarettes respirée directement par le fumeur (courant primaire), si elle contient approximativement la même concentration de nicotine, a une composition très différente de celle qui s’échappe latéralement de la cigarette (courant secondaire) car la combustion très incomplète, à plus basse température, contient 3 fois plus de CO (toxique), 7 fois plus de benzène, 70 fois plus de nitrosamines et 100 fois plus d’ammoniac (irritants) que la fumée primaire1 ou de celle rejetée par le fumeur (courant tertiaire).

Le tabagisme passif, l’autre hécatombe !
Ce fléau dangereux touche également les lycéens et les étudiants avec un taux de 16% pour le secondaire dont un tiers des filles et un cinquième des étudiants, ajoutant que ces derniers ont consommé au moins une fois, le cannabis car la cigarette encourage cette première prise. Mais l’autre hécatombe qui fauche des vies humaines considérables, ‘’malgré elles’’ représente un danger sournois pour les personnes qui reçoivent de façon involontaire l’air des fumées émanant des fumeurs se trouvant très proches d’elles, surtout dans des espaces clos, tels les bureaux, les gares routières, ainsi que les restaurants et autres cafétérias. En effet, d'après l'Organisation Mondiale de la Santé, le tabagisme passif est responsable de 600 000 décès par an dans le monde, dont on estime que 28 % sont des enfants. Il augmente le risque d'apparition de différentes pathologies à tout âge, principalement les maladies cardiovasculaires, mais aussi certains cancers (cancer des voies respiratoires,...), infections etc. Le tabagisme passif accroit significativement le risque d'apparition du cancer du poumon. Le lien a été confirmé par plus de 50 études épidémiologiques menées dans une vingtaine de pays. Pour cela, le Pr Nafti a exhorté les pouvoirs publics à « mettre un terme à la destruction de la vie des personnes » en raison du tabagisme, par des mesures courageuse et ferme. Mme Houhou a appelé en outre, à mettre au point une loi plus rigoureuse en matière de lutte contre la consommation et la vente de tabac, estimant impératif d'afficher les composants de la cigarette et de ses méfaits au consommateur sur la boite de cigarettes.

AS. Mohsen
Mercredi 28 Mai 2014 - 10:51
Lu 360 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+