REFLEXION

Soltani se voit déjà Premier ministre !

L’ALLIANCE DE L’ALGERIE VERTE EN CAMPAGNE A MOSTAGANEM

L’Alliance de l’Algérie verte vise la majorité à la prochaine APN et son chef qui contrôle en coulisse cette alliance islamiste, Abouguerra Soltani se voit déjà à la tête d’un gouvernement de coalition.



Soltani se voit déjà Premier ministre !
La salle omnisport de Tijditt Mostaganem, a abrité hier après midi un meeting organisé par les trois chefs de l’alliance islamiste, dans le cadre de la campagne électorale pour les législatives du 10 mai. Les chefs des trois partis islamistes qui constituent cette alliance promettent à leurs militants une victoire écrasante lors des législatives du 10 mai. « L’Alliance de l'Algérie verte mise sur une majorité au prochain parlement », ce qu’on retient du discours du président du MSP, Bouguerra Soltani, ce mercredi 25  avril, au cours  du meeting organisé conjointement avec ses alliés, Hamlaoui Akouchi et Fatah Rebaï.  Devant un public peu nombreux, Soltani n’a pas manqué d’assurer à ses militants que la victoire de l’alliance "l’Algérie verte" est déjà acquise : « nous avons reçu des signes forts de la part des citoyens durant tous les meetings que nous avons organisé à ce jour à travers le territoire national ». Quant au tête de liste de l’Algérie verte, un imam de son état  devant  l’assistance a prononcé un  discours qui  nous rappelle un prêche religieux du vendredi. Ce qui a attiré l’attention et la mobilisation de la femme contrairement aux autres partis.  C’est ce qui a été constaté lors du meeting d’hier qui a été prononcé par le S.G d’El islah au niveau de la salle Omnisport de Tijditt , qui a axé son discours sur le projet vert islamiste, car il dira  en substance : le maillot de  notre équipe est vert, l’emblème de Salah Eddine, est vert, celui de Hamas Palestine est vert  et l’Algérie est verte, un choix  de cette alliance, pour œuvrer ensemble pour le changement d’où le projet islamiste que nous véhiculons. Notre discours se base sur l’islam et le développement conclura-t-il. Soltani lors de son intervention a déclaré, « Je me présente devant vous avec un programme  et un projet de société, pour redonner à l’état sa vigueur et sa force par la justice, le travail  l’investissement  et un programme économique qui le rendra plus fort. » Après l’intervention de Soltani, se sera au tour d’une candidate de l’alliance qui encensera tout d’abord le président du MSP  et poursuivra son discours axé sur le rôle de la femme dans la politique  et le travail. Lors de ce meeting, li nous a été donné de constater que Soltani à travers son discours ambitionnait pour un poste important après les législatives ce qui donne tout lieu de penser qu’il se voit majoritaire pour devenir premier ministre.

Riad
Jeudi 26 Avril 2012 - 13:10
Lu 459 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par jamal le 26/04/2012 13:38
si lui il sera 1er ministre, je quitte l'algérie ! un petit instituteur et incompétent par dessus le marché sans oublier les affaires qu'il fait avec son frère ! des milliards gagné sans fournir un travail ! j'ai honte à sa place !

2.Posté par Ghodbane3labladi le 27/04/2012 01:38
Il n'y a pas d'économie islamique ni de modèle de développement islamique. L'Islam peut intervenir pour moraliser des rapports entre partenaires, dire de bien faire son travail, etc. Hier, lors d'une émission sur les chefs d'Etat Français, j'ai appris que De Gaulle avait emporté sa propre vaisselle pour l'usage familial : il n'était pas question d'utiliser les ustensiles de cuisine de l'Elysée et donc de l'Etat à des fins privées ! Cette anecdote m'a fait penser à l'histoire de la bougie du Calife Omar Ibn Al Khattab. Cela pour dire que nous n'avons pas le monopole de la morale. Ensuite (je cite El Boukhari de mémoire) le Prophète Mohamed lui-même disait que s'il promettait de résoudre un problème de telle manière et que plus tard il trouvait une meilleure solution, il revenait sur sa

3.Posté par Ghodbane3labladi le 27/04/2012 01:54
(Suite) il reviendrait sur sa promesse et adopterait la meilleure solution. Donc: Intégrité, pragmatisme, justice et justice sociale ; que de l'universel. Je poserais aussi une autre question : d'où provenait l'argent ou les biens de la "Khazina" à l'époque du prohète? De l'agriculture ? De l'artisanat ? De l'élevage ? Du commerce ? Des guerres et des conquêtes ? Dans quelles proportions ? Ensuite je poserais la question de savoir comment ces biens étaient répartis entre les populations. Et là je trouve que les indiens d'Amérique ou les esquimaux qui vivaient de la chasse avait un système de répartition des biens qui n' a rien à envier beaucoup de pays modernes.

4.Posté par Bourhil le 28/04/2012 06:49
Soltani premier ministre! c'est l'une des sept impossibilités, il sera cuit une fois pour toute dans les prochaines élections, et ne lèvera jamais la tête..C'est l'homme qui imite la fauvette ne sait jamais où mettre ses pieds.. Il est né pour vivre sous l'ombre du pouvoir et non pour être décideur.
Cest Mr Ouyahia qui sera reconduit par nomination pour achever le restant du programme du président de la république, sa majesté l'a annoncé publiquement qu'il n'abandonnera jamais cet homme d'état.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+