REFLEXION

Soltani a la mémoire courte



Le président du MSP, Bouguerra Soltani a mis en garde contre la propagation de la corruption au sein de la société algérienne, la qualifiant de structurée  et de protégée. « La corruption a pris de l’ampleur au sein de la société algérienne et est pratiquée par des bandes », a poursuivi Soltani avant de faire remarquer que celle-ci est passée de l’étape des détournements à l’étape des hold up. Néanmoins, le chef du MSP a omis de rappeler qu’il détenait des dossiers de corruption et qu’il avait menacé de les divulguer avant de se retracter.

Réflexion
Lundi 25 Mars 2013 - 10:08
Lu 120 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 18-05-2017.pdf
3.14 Mo - 17/05/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+