REFLEXION

Six présidents d’APC débarqués par le wali de Relizane



Six présidents d’APC débarqués par le wali de Relizane
Le wali de Relizane a pris l’initiative de donner un coup de balai dans  la fourmilière des APC de ses communes. C’est une première dans l’histoire de la gérance des walis en Algérie. Celui de Relizane ne s’est pas laissé faire, en prenant des décisions strictes à l’encontre de certains maires indélicats des communes de Mendes et de Zemmoura qui sont sous contrôle judiciaire pour diverses procédures. Le wali suspendra aussi le maire de Sidi Ali Benaouda, pour absence irrégulière prolongée et abandon de poste de responsabilité, puisqu’il est parti en voyage de l’Omra sans solliciter d’autorisation de la tutelle. Alors que les deux autres maires, de Remka et Jdiouia, ont été aussi suspendus et poursuivis judiciairement, pour conclusion de marchés non conformes à la réglementation en vigueur. Un sixième maire devrait dans les prochaines heures être suspendu, il s’agit du maire de Hemri, dont les gendarmes ont transférés son dossier à la justice. Le wali est bien décidé à poursuivre son coup de balai en épluchant tous les dossiers des communes de sa wilaya. La population, quant à elle soulagée et satisfaite pleinement par ces décisions, a surnommé le wali, « Eliot Ness » et se déclare derrière lui en le soutenant totalement dans cette noble mission de  Nettoyage.                            

Nadine
Jeudi 5 Avril 2012 - 11:37
Lu 908 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par RIMAH le 29/04/2012 20:35
Bonsoir,

je vien de lire votre passage,c'est bien de voir nos résponsable réagisse aussi positif ainsi que les cous de balai à temp en temp.Mais dommage que ce baliage n'a pas pret la téte du cobra le maire de OUED RIHOU,et leurs adjoinds.Pour ne pas dire que je suis entrin de jeté des piéres sur des gens.

alors,

Mon dossier et bloqué dans cette APC de oued rihou pandant 10 ans,c est t une affaire de construction illicite,et si vous ete de la région,venez monsieur voir à cité AAMRIA et éxactement la construction de benkhlifa (encien maire) et vous allez voir LA LOI DE L URBANISME ENPLAIN SOUFFRANCE,et quand dérniér mot le wali et le directeur de l urbanisme en donnés ordre de détruire à ce BENKHELIFA ,l'affaire elle est bloqué à l'APC ,et chaque jours je me présente avec un éspoire de trouvé à qui je parle,la seule réponce que j ai TOUT LE MONDE EST OCCUPEE DU VOTE;

à votre avis monsieur,je fais quoi?????????????????????

recevez monsieur mes salutations distinguées;
Mem RIMAH
Mobil: 07 76 99 60 96

MERCI

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+