REFLEXION

Six employés du CHU de Constantine suspendus après l’enlèvement d’un bébé

Suite à l’enlèvement d’un bébé au niveau de l’hôpital Ibn Badis de Constantine, les premières sanctions sont tombées : Six employés du CHU, parmi lesquels des médecins, ont été suspendus de leurs fonctions en attendant les résultats de l’enquête, a annoncé ce mardi 3 juin, le ministre de la Santé Abdelmalek Boudiaf



Pour renforcer la sécurité dans les hôpitaux, le ministre affirme que des caméras seront installées au niveau des hôpitaux. « Mais cela ne suffit pas. Lorsqu’on a l’intention de voler un bébé, on peut facilement détruire les caméras », fait-il remarquer. « J’ai eu une réunion de coordination ce matin  à 7h45  avec les différents responsables du secteur au niveau national. Le directeur de l’hôpital Ibn Badis était présent. Il m’a informé de sa décision de suspendre les  six  employés de l’hôpital en attendant les résultats de l’enquête », explique le ministre. Les personnes sanctionnées sont-elles impliquées dans cette affaire d’enlèvement ? « Je n’ai pas dit ça », a précisé le ministre. « Les six employés  en question étaient de garde ce jour-là. De ce fait, ils ont une responsabilité à assumer ». Mais le ministre n’écarte pas pour autant la thèse de la complicité interne. « Bien évidemment qu’il y a eu une complicité interne, sans cela, il n’aurait pas pu avoir d’enlèvement ».

Nadine
Mercredi 4 Juin 2014 - 10:51
Lu 279 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+