REFLEXION

Silence... On massacre “Sidi-El-Mejdoub” !

DES DIZAINES DE FAMILLE SONT EN DANGER DE MORT… LE MUTISME DE L'APC DE MOSTAGANEM !

Une canalisation du MAO a cédé juste à proximité de la plage de Sidi-El-Mejdoub, l’eau a emporté avec elle des tonnes de sable, qui se sont déversées sur la plage, donnant au littoral, une inhabituelle couleur marron. Le paysage est vraiment désolant et le silence des élus est inquiétant, des citoyens habitant au niveau des cabanons, sont vraiment furieux contre l’attitude des élus, qui semblent ne pas se soucier de cette situation. Profitant de notre présence sur les lieux, ils ont tenus à nous montrer dans quel état se trouvent leurs maisons, et la route, qui reste complètement coupée à la circulation et surtout dangereuse.



Silence... On massacre “Sidi-El-Mejdoub” !
Une moto vient de chuter, au même endroit, où est décédé un jeune, il y a plus d’un mois
Ce jeudi 12 janvier 2012, une moto a chuté dans le semblant de ravin qui se trouve à l’entrée  de Sidi-El Mejdoub, le ravin est la conséquence de l’érosion des eaux de pluies. L’homme a failli y  laisser la vie mais dans un dernier geste, il arrive à s’extirper de sa mobylette, qui finira sa course dans le ravin. Il y a plus de deux mois, un homme d’une quarantaine d’années, avait chuté au niveau du même endroit, il est décédé et ce sont des citoyens habitants sur les lieux, qui ont découvert le corps sans vie de cet homme. Les élus ont juste procédé à mettre en place des balises de sécurité, qui risquent de disparaitre, elles aussi puisque le sol s’affaisse au fur et à mesure, à cause de l’érosion.

Le tuyau a été réparé mais cela pourrait se reproduire disent certains car la fuite persiste
Malgré que le tuyau défaillant a été réparé ce jeudi après midi, il se pourrait que cela se reproduise car la fuite persiste et l’eau ne cesse de couler et de se déverser sur la plage provocant une grande érosion et un écroulement de la route, qui pourrait céder d’un moment à l’autre. Les responsables concernés, n’ont toujours pas pensé à couper la route et à faire les travaux nécessaires. Une tragédie pointe à l’horizon et quand cela se produira, on dira que c’est le mektoub, comme chaque fois.

Un cabanon risque de s’effondrer avec ses habitants…
Un cabanon situé tout juste à l’entrée de la plage, risque de s’effondrer d’un moment à l’autre. Habité par toute une famille, qui n’a pas le choix, ce logis, risque de devenir leur tombeau. Il y a vraiment urgence, et il faudrait une intervention rapide car aux prochaines pluies, qui sont annoncées dans les jours à venir, l’endroit pourrait céder…   

Mihoub
Samedi 14 Janvier 2012 - 20:56
Lu 867 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+