REFLEXION

Sidi Bel Abbes : Guerre déclarée aux ordures et au marché informel

En application de la circulaire 1950 du ministère de l’intérieur portant éradication des points noirs des ordures ménagères en tout genre et les marchés relevant du commerce informel, des moyens humains et matériels énormes ont été mis en place pour arriver à bout de ce fléau social qui s’est imposé dans nos villes et villages.



Sidi Bel Abbes : Guerre déclarée aux ordures et au marché informel
Dans la cité de la Mekerra, le premier responsable de l’exécutif a réuni tous ses collaborateurs des directions, des élus des collectivités locales et les représentants de la société civile pour impliquer tout ce monde dans une opération qui s’apparente de prime abord à une guerre contre un mal qui s’est accumulé durant plusieurs années et qui a gangréné toutes les agglomérations. On s’est attaqué aux ordures et autres gravats qui n’ont ménagé aucune artère de la ville. Des campagnes de volontariat ont été organisées dans les différents quartiers et cimetières de la ville avec comme mot d’ordre la sensibilisation sur le civisme des citoyens afin de dissuader les récalcitrants qui ne respectent pas l’environnement et qui risquent par leurs comportements d’anéantir les efforts déployés pour l’amélioration du cadre de vie dans les cités et quartiers. Par ailleurs, une opération de grande envergure a été entamée avant-hier au petit matin pour raser les baraques de fortune de la coupole et de « trig l’article » qui ont défiguré depuis plusieurs années le centre ville du petit Paris. Cette opération tant attendue a rassuré les citoyens qui ont douté à plusieurs moments sur les capacités des pouvoirs publics sur la réhabilitation de ce monument architectural unique qu’est la coupole. Apres une série de séances de dialogue et de concertations avec les indus occupants de ce site qui constitue un poumon de la ville des solutions de rechange ont été trouvées et un marché récemment réalisé au quartier Emir Abdelkader a été mis à la disposition des personnes recensées qui n’ont aucune autre activité .On a recensé environ 250 commerçants qui ont bénéficié d’autorisations provisoires leur permettant d’activer au sein de ce nouveau site commercial doté de toutes les commodités en attendant leur régularisation avec le registre de commerce. Ceci dit à Sidi Bel Abbès on s’est préparé il ya bien longtemps à mener une guerre contre le commerce informel. A son arrivée à la tête de la wilaya il ya plus de deux ans M. Yahia Fehim wali de Sidi-Bel-Abbès a déclenché une opération de réhabilitation des marchés de la ville et a prévu la construction d’autres pour ne pas pénaliser les familles qui vivaient de ce commerce informel. C’est certainement pour cette raison que l’intervention menée avant-hier  a été une totale réussite et aucun incident n’a été enregistré à l’exception de l'interpellation de 8 mineurs qui ont été relâchés quelques moments après.  Il a fallut la mobilisation d’un important dispositif sécuritaire et des moyens humains et matériels considérables pour éradiquer en l’espace d’une journée un site qui a terni l’image de marque de la ville pendant plusieurs années.

D.M
Lundi 17 Septembre 2012 - 23:00
Lu 354 fois
RÉGION
               Partager Partager


1.Posté par kalifa le 18/09/2012 23:08
enfin l autorite de l etat revenons a l ere de feu boumediene brandir le baton et ne pas tendre la carotte et frapper d une main de fer tous ce qui est contre l instauration d un etat de droit . la majorite des algeriens sans foi ni loi egoistes hypocrites et mecreants ne cherchent qu a tirer profit ils confondent anarchie et democratie vraiment ils ne meritent pas cette consideration ces individus venus d une planete qui n a pas de nom sement terreur enbrandissant a la moindre occasion des sabres cran d arret epees matraque base ball il est temps de mettre fin a ces etres nuisibles a la societe en les comdamnant a la perpetuite ou a la condamnation a mort et aucune grace pour ces especes . nous honnetes gens vivant dans le calvaire le plus absolu on soutienr fermement les services de securite dans leur initiative et on leur promet dorenavant toutes indications et informations facilitant leur tache. ensemble construisons un etat de droit . penalisons ces ingrats analphabetes sans education aucune .

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+