REFLEXION

Si Barkat Barakat !

Où est Si Barkat, que fait-il ? Qu’attend-il ? Et si la grippe A venait à muter, quelles seront les conséquences ? Quelles sont les mesures prises ? On n’en sait rien, c’est le flou total.



Si Barkat Barakat !
M. Barkat est demandé au bureau de la citoyenneté, c’est le peuple qui le réclame. Le ministre de la santé, est trop chargé, nous dit-on, il n’en peut plus, il faut l’excuser, soyez indulgents messieurs, donnez lui un peu de temps pour s’en remettre, juste le temps de se refaire une Santé. Alors, faîtes-lui part que Mme Roseline Bachelot, sa collègue de l’hexagone a officiellement ouvert la campagne de vaccination dans son pays depuis déjà une semaine. Elle n’a peur de rien ni de personne d’ailleurs, sauf de ceux qui l’ont élue, culture démocratique et conscience professionnelle obligent, elle est tenue de rendre compte à qui de droit au même titre que l’ensemble de ses collègues au gouvernement. Le peuple est le seul maître à bord, il est informé de toutes les mesures prises, notamment pour tout ce qui a trait à la santé publique. Jusqu’à l’heure, chez nous, aucune communication, chaque ministre travaille dans l’opacité la plus totale, ne laissant filtrer aucune lueur, comme dans le temps, me diriez-vous, c’est héréditaire. Aux dernières nouvelles,il existe actuellement une tension sur le vaccin en Algérie, les quantités commandées par l’institut Pasteur semblent insuffisantes et ne seront destinés qu’aux pèlerins et aux personnes les plus vulnérables, malades chroniques et personnes âgées, l’autre catégorie de la population sera hélas pénalisée, mais elle attendra comme elle l’a toujours fait, espérons qu’un jour elle recevra sa dose de vaccin, sinon… ! Cette tension, serait le résultat d’une mauvaise gestion dans l’organisation et les prévisions des quantités à importer, soulignent les spécialistes de la question, mieux encore, pour la grippe saisonnière, le vaccin ne sera pas disponible dans les pharmacies cette année pour des raisons qu’on connaît déjà et ce malgré les recommandations et les études en la matière qui ont montré une grande efficacité clinique en termes de prévention secondaire. Alors pourquoi ce cafouillage?Barakat ! De grâce, laissez les professionnels faire leur travail. De quoi pouvons-nous se targuer, nous algériens en ce 21eme siècle, sinon de rien, c’est scandaleux voire honteux de voir, qu’on n’arrive même pas à établir des prévisions, pour tel ou tel produit à importer, franchement, il n’y a pas de quoi être fiers. Personne ne semble prendre les choses au sérieux, c’est la débandade, le laxisme, le laisser aller, c’est inacceptable pour un pays comme le nôtre. Ne serait-il pas plus judicieux d’importer carrément des « Bachelot » et d’exporter des « Barkat » ?

Amara Mohamed
Jeudi 24 Septembre 2009 - 08:28
Lu 568 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+