REFLEXION

Sétif : Une femme brûlée ‘’vive’’ par son époux




Une femme, répondant aux initiales de Z.G, âgée de 40 ans, a été assassinée, puis brûlée vive  par son époux, répondant aux initiales de Z. K, âgé de 44 ans à Beida Bordj (wilaya de Sétif). L'assassin aurait préparé et prémédité son crime en achetant 20 litres de carburant "diesel" et une pile de papier cartonné. Dès que son épouse s'est endormie, il l'arrosa de carburant en la  recouvrant de carton, et a mis le feu en fermant la porte de la chambre à clef. Pour ne point s'attirer les soupçons, le criminel  prit son fils et sortit en toute vitesse de la maison pour donner l'impression qu'il l'accompagnait à l'école. Une fois réveillée, la femme a commencé à crier. Un de ses  autres enfants, qui occupait  une autre pièce  a tenté de sauver sa mère en essayant d'éteindre le feu en recourant à l'utilisation  d'un sceau plein, qui par malheur était rempli de carburant au lieu d'eau, ce qui raviva les flammes sur la femme. Malgré toutes les tentatives du reste de tous ses enfants et des voisins qui accouraient de partout, en utilisant tous les moyens pour éteindre les flammes, la mère de famille  succomba sur place à ses brûlures.                    

 

L. Ammar
Dimanche 23 Novembre 2014 - 18:12
Lu 398 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+