REFLEXION

Séquestration des cadres de l’URBAS



Les membres du conseil d’administration de l’URBA Sétif (centre d’études et de réalisation en urbanisme) ont été empêchés de quitter le siège de la direction générale. Cette séquestration est due au refus d’accorder une augmentation de 10% du salaire aux travailleurs. ll a fallu l’intervention des services de sécurité pour que les membres du CA retrouvent leur liberté. Le niet du CA de l’Urba est , nous dit-on , motivé par le bilan négatif affiché par le centre d’études qui continue de défrayer la chronique du caté des hautes plaines rétiniennes ou’ les travailleurs interpellent les pouvoirs publics pour qu’ils diligentent une enquête .Nos interlocuteurs n’ont pas manqué de remettre sur le tapis L’histoire des 17 opérateurs économiques de Bordj Bou Arreridj n’ayant toujours pas obtenu leur acte de propriété tout comme leurs homologues de Sétif , Ces derniers ont pourtant obtenu des certificats de la main du président de la République .

Réflexion
Lundi 14 Mars 2011 - 10:21
Lu 851 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+