REFLEXION

Scandale à la DSP de Tiaret

LE RESPONSABLE DE LA CELLULE D’INFORMATION SOUS MANDAT DE DEPOT



Scandale à la DSP de Tiaret
Pris en flagrant  délit de corruption, le responsable de  la cellule d’information et de communication au niveau de la direction de la santé et de la population et   auquel était confié la fonction de chef de bureau des structures (secteur privé) au sein de la même tutelle, a été mis sous mandat de dépôt  par le procureur de la république près le tribunal de Tiaret, lequel détenait des preuves irréfutables. K.N, l’auteur présumé aurait exigé un pot de vin en contrepartie de l’obtention d’un agrément d’une officine pharmaceutique et d’un local de vente  au centre ville de Frenda par la victimes A.S  qui lui aurait tendu une véritable souricière en lui exigeant d’envoyer par S.M.S à partir de son « mobile » personnel ;le numéro de son C.C.P en soulignant que cette scène s’est passée sous les yeux des enquêteurs qui ont pu suivre les tenants et les aboutissants de ce coup de filet où la somme exigée était de 50.000 dinars, un véritable scandale pour un secteur déjà secoué   par des dépassements et plusieurs carences.
Par ailleurs, faudrait-il rappeler que l’auteur présumé de cet acte de corruption serait le chef de bureau d’un quotidien arabophone.

Abdelkader Berrebiha
Lundi 5 Décembre 2011 - 20:06
Lu 1997 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+