REFLEXION

Scandale à l’APC d’Aïn Defla



Des ex-élus de l’APC d’ Aïn Defla, des cadres de cette municipalité et des commerçants, 14 personnes au total, ont été entendues.  Les enquêteurs suite à la plainte déposée par la nouvelle Assemblée populaire communale. durant  la passation de consignes entre l’APC sortante et la nouvelle équipe , cette dernière a constaté au niveau des magasins et du parc communal, l’absence d’un important lot de matériel électrique et de pièces de rechange.Selon les  sources, deux fournisseurs détenant des factures d’un montant de près de 6 milliards de centimes n’ont pas été réglés par l’Assemblée populaire sortante. Des dettes que doivent régler les nouveaux gestionnaires de l’APC. Or, ces derniers sont catégoriques. «Nous ne payerons que pour le matériel dont la traçabilité est prouvée» dit un élu.  Les créanciers, quant à eux, affirment avoir livré la marchandise à l’APC depuis plus d’une année. L’affaire est entre les mains de la justice» dit ce même élu en signalant que des cadres impliqués dans cette affaire sont suspendus pour le moment.

Réflexion
Mardi 9 Avril 2013 - 10:28
Lu 186 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+