REFLEXION

Sarkozy m’a…tué



Sarkozy m’a…tué
Le président français s’enfonce à chaque fois qu’il essaie de se justifier en faisant mine d’attaquer, et de se montrer plus offensif qu’il ne l’a jamais été. Lui qui prévoit une recrudescence des dangers terroristes dans le sahel, Omet simplement de préciser que son pays y est pour beaucoup. Il oublie aussi de nous dire qu’il a presque tenu de sa main, de sa main tenu, le manche du couteau qui a égorgé le malheureux otage français Michel Germaneau. Celui-ci, s’il avait pu vivre encore quelques secondes aurait peut être écrit de son sang, dessus une quelconque roche, les quelques mots composant le titre de ce billet. Le premier concerné, un certain Omar, est devenu célèbre depuis. Marocain d’origine, il ne sait peut être pas que son royaume est en train de jouer un rôle nodal au sahel pour y entretenir l’insécurité et tenter de lier celle-ci au Polisario. Or, l’occident n’y voit guère l’objection majeure. Bien au contraire… Normal, dés lors que même Ben Laden s’y invite, car, voyez-vous plus on est de fous sanguinaires et plus on s’amuse.

. .
Lundi 22 Novembre 2010 - 22:01
Lu 507 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+