REFLEXION

Sarkozy décore les "Biyaâ"

JOURNEE D'HOMMAGE AUX HARKIS

Nicolas Sarkozy a décoré dimanche, lors d'une cérémonie aux Invalides, dix harkis ou supplétifs à l'occasion de la journée nationale d'hommage aux anciens combattants de la guerre d'Algérie.



Sarkozy décore les "Biyaâ"
Nicolas Sarkozy a décoré dimanche, lors d'une cérémonie aux Invalides, dix harkis ou supplétifs à l'occasion de la journée nationale d'hommage aux anciens combattants de la guerre d'Algérie. Le chef de l'Etat, qui était accompagné du secrétaire d'Etat à la Défense Marc Laffineur, a également déposé une gerbe en leur hommage mais n'a pas pris la parole pendant la cérémonie. Lors de sa campagne électorale en 2007, M. Sarkozy avait promis s'il était élu de reconnaître "officiellement la responsabilité de la France dans l'abandon et le massacre des harkis", un engagement que leurs associations lui reprochent de ne pas avoir encore tenu. Toutefois, il s’est gardé de prendre la parole pendant la cérémonie. Nicolas Sarkozy a également décoré à cette occasion dix harkis qui ont combattu aux côtés de l’armée française au cours de la guerre d’indépendance de novembre 1954 à juillet 1962.Recrutés aux quatre coins du pays, les harkis, on dénombre quelque 200 000 entre 1954 et 1962, ont été souvent d’un grand apport pour l’armée française du fait qu’ils maitrisaient la langue arabe ou kabyle, connaissaient les moindres recoins du pays et gardaient des liens avec leurs proches dans les villes et les villages d’Algérie. En Algérie, le sujet « harki » demeure une tabou 50 année après l’indépendance .Pour la maturité des Algériens, ces harkis demeurent, des traitres à la nation. Aujourd’hui encore en Algérie, le terme « harki » reste l’une des pires insultes que l’on puisse proférer à un homme.Lors de sa visite en France en juin 2000, le président Bouteflika avait qualifié les harkis de « collaborateurs des forces coloniales » et précisait que le peuple algérien n’était pas « prêt à accepter » que les harkis puissent revenir en Algérie.En 2003, la France décide de reconnaitre officiellement le rôle joué par les harkis durant la guerre en instituant le 25 septembre de chaque année « Journée nationale d'hommage aux Harkis .

Riad
Lundi 26 Septembre 2011 - 21:37
Lu 1316 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+