REFLEXION

Sale temps pour les maires d’Oran !

APRÈS LA DESTITUTION DE 4 MAIRES, 2 AUTRES MAIRES DANS LE COLLIMATEUR DE LA JUSTICE

Après la condamnation et la destitution des maires des communes d’Ain Türk, Bousfer, El Ançor et Mers El Kébir impliqués dans des affaires de malversation, corruption et dilapidation, c’est autour des maires d’Arzew et de Messerghin qui se trouvent actuellement dans de sales draps.



En effet à l’APC d’Arzew, rien ne va plus, six 6 élus soutenus par 7 entrepreneurs ont déposé une plainte contre l’actuel Maire de la commune d’Arzew, le dénommé M. B. B, l’accusant de mauvaise gestion, laquelle est qualifiée de «gestion arbitraire et unilatérale». Les plaignants reprochent au Maire,  l’attribution arbitraire d’un marché public non conforme au Code  des  Marchés pour ‘’absence d’Ordre de service (ODS)’’, estimé à 22 millions de dinars. Le trafic qui a touché le couffin de Ramadhan, estimé à 2 milliards 700 millions de centimes qui a fait l’objet de réception des produits avant la  tenue de l’assemblée de délibération chose qui est très grave et en violation du Code des Marchés publics, une pratique jugée‘’clientéliste’’ dans la dernière opération de recrutement .Le virus de la mauvaise gestion n’a pas épargné la commune de Messerghin, où on assiste aussi à une révolte de certains élus au sein de l’assemblée communale. Huit élus d’obédience FLN-PT viennent d’adresser une plainte au wali d’Oran, accusant le Maire de Messerghin de diktat  et de mauvaise gestion des marchés publics et d’enrichissement illégal. Les plaignants demandent  l’ouverture d’une enquête pour ‘’passé au peigne fin la gestion du maire’’. Selon les déclarations du Maire à nos confrères, le Maire ce dit prêt a confronté ses détracteurs devant les enquêteurs. Cependant, le même climat de désordremenace la plus riche commune  de la wilaya d’Oran, qui vient d’être secouée par un grand scandale de détournement de foncier qui fait actuellement  l'objet d'un traitement judiciaire. En effet, le Maire de la commune de Bethioua vient de porter plainte contre son adjoint l’accusant de détournement de terrain d’une superficie de 10.000 m2 au village ‘’Arba’’. Le dit terrain qui selon les sources héberge un hangar d’élevage d’ovins et de bovins a été érigé dans le tissu urbain du village ‘’Araba’’, relevant de la commune de Bethioua. Ainsi, le P/APC  face à ce détournement de terrain appartenant à l’Etat,  n’a pas tardé à déposer une plainte officielle auprès du tribunal d’Arzew qui a ordonné en toute urgence l’ouverture d’une enquête pour déterminer les causes réelles  de ce supposé détournement du foncier  ainsi que sur les documents administratifs qui font défaut .     

Riad
Mercredi 30 Juillet 2014 - 18:59
Lu 827 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+