REFLEXION

Saisie de plus de 25 quintaux de kif à Oran



Les éléments de la police judiciaire de la Sûreté de wilaya d’Oran ont réussi ces derniers jours un coup de maitre à travers le démantèlement d’un réseau spécialisé dans le trafic de drogue et la saisie de plus de 25 quintaux de résine de cannabis, dans le cadre du plan de lutte contre les stupéfiants. Cette opération a permis d’identifier  les ramifications toujours en activité non seulement dans la wilaya d’Oran, mais aussi dans d’autres wilayas. Sur ce plan, il faut noter que l'enquête a permis dans un premier temps d'intercepter une quantité de 14,51 quintaux de kif que les policiers ont découvert à bord d'un camion au niveau de l'axe reliant Aïn-Témouchent à Oran, a-t-on appris auprès  du  responsable de la police judiciaire, le commissaire principal Bensoltane. Le kif traité était dissimulé dans des cachettes que les trafiquants avaient soigneusement aménagées afin d'échapper au contrôle. Deux personnes âgées de 26 et 59 ans ont été arrêtées dans le cadre de cette affaire. Les investigations diligentées après audition des mis en cause ont donné lieu à la saisie, dernièrement, d'une autre quantité de 10,85 quintaux de résine de cannabis, soit un total de 25,36 quintaux. Les enquêteurs ont réussi après une extension de compétence dans la région d’Achaba relevant de Tlemcen à mettre la main sur cette cargaison qui était à bord d'un camion. Les éléments de cette brigade ont récupéré deux camions et une Volkswagen Golf. Trois autres individus, membres de ce réseau international de trafic de drogue, sont en fuite, a expliqué le divisionnaire Nouasri Salah, chef de la Sûreté de la wilaya d'Oran. Le mode opératoire consistait à acheminer la drogue des régions frontalières ouest, la faire transiter par Oran, Ouargla, Libye, Moyen-Orient afin de le commercialiser en Europe, a ajouté M. Nouasri. Il précise que l'étau se resserre sur les trafiquants, puisque d'importantes saisies ont été effectuées ces derniers mois, dont une quantité de trois quintaux en début de semaine à Bir El Djir et une autre quantité de 81 quintaux saisie dans un hangar à Sidi Benyebka. Une affaire qui s'est soldée par le démantèlement d'un réseau de six personnes dont un baron recherché par Interpol. Pour rappel, neuf véhicules ont été récupérés à l'issue de la saisie de cette quantité dont la valeur avoisinait les 160 milliards de centimes.   

Medjadji H.
Lundi 9 Juin 2014 - 10:38
Lu 270 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+