REFLEXION

Saisie de 9000 comprimés de ‘’viagra’’ à Chlef



Des enquêteurs des services de la gendarmerie nationale à Sendjas, relevant du groupement territoriale de Chlef, sont parvenus avant-hier à mettre toute la lumière sur une source de contrebande de comprimés de « Viagra » à travers le territoire national, en lien avec un réseau national originaire de la wilaya d’Alger et de Sétif selon des sources concordantes. L’opération est intervenue après la saisie de  plus de 9000 comprimés de viagra et d’autres comprimés  destinés à amincir le corps qui étaient sur le chemin d’être commercialisés sur les marchés des wilayas de l’Ouest du pays notamment à Relizane, Oran et Oued Souf selon la même source. La quantité de cette marchandise se trouvait au bord d’un véhicule de type « Volkswagen Polo » à son bord le conducteur répondant aux initiales de S. B et le propriétaire de la marchandise répondant aux initiales de NMA, qui active dans le commerce des plantes et sont originaires de la wilaya d’Alger, où les services de sécurité ont mis la main sur une quantité de 7550 comprimés de « Viagra » de différentes qualités rares et très performantes qui font l’objet de contrebande de l’étranger en plus de 1860 comprimés servant à amincir la corpulence, cette importante quantité de viagra a été découverte au niveau de l’autoroute Est-Ouest à la région de Sendjas à Chlef selon la même source qui ajoute que la marchandise était destinée à être commercialisée au profit des commerçants de plantes à travers plusieurs wilayas du pays, particulièrement à Sétif, et d’autres wilayas de l’ouest qui ont un lien avec de vrais contrebandiers auprès de qui a été saisie par les services de sécurité de Chlef en fin de l’année dernière une importante quantité de « Viagra » estimée à 6206 comprimés. Dans le cadre d’un plan de lutte contre le crime de la contrebande établi par les mêmes services de sécurité, il a été procédé à l’identification de suspects ayant un lien avec les contrebandiers parmi eux les dénommés H.B, B.S, qui sont des commerçants de Sétif, et également M.F et D.H, qui sont des commerçants à Souk Semar se trouvant à Alger qui ont tous un lien avec la marchandise saisie qui a été découverte par les services de la gendarmerie nationale avant-hier. La même source a précisé que l’importante quantité de marchandise saisie durant les dernières heures et qui dépasse les 9410 comprimés de « Viagra », et comprimés pour l’amincissement n’est pas reconnue pour être commercialisée au niveau de la pharmacie centrale des hôpitaux et par conséquent ne fait pas partie des listes qui comprennent les produits commercialisés en Algérie, alors que les deux commerçants ont reconnu avoir eu possession du « viagra » du Souk de Semar.   

Touffik
Samedi 11 Octobre 2014 - 18:36
Lu 373 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+