REFLEXION

SYMPOSIUM D'ORAN SUR LES MENINGITES BACTERIENNES : Les spécialistes recommandent la vaccination



Les travaux du premier symposium qui s'est déroulé à Oran, dans le cadre du 33ème congrès de la Société algérienne  de pédiatrie (SAP), ont pris fin avec l’adoption de certaines recommandations portant notamment sur les moyens de prévention contre les méningites bactériennes qui ont pris des proportions en Algérie ainsi que sur la question récurrente des vaccins et d'autres traitements pédiatriques. Le docteur Zmit de l'hôpital El Kettar a présenté dans ce sens une étude phare sur " Epidémiologie et évolution des méningites bactériennes de 2005 à 2012 ", qui a dévoilé l'impact de cette maladie qui va continuer à tuer des enfants; si on ne développe pas à grande échelle des campagnes de vaccination des enfants de moins de 5 ans. Cette étude a démontré que les méningites bactériennes du nourrisson représentent une cause majeure de morbi-mortalité, selon l'intervenant qui cite les chiffres de l'enquête à l'appui. Ainsi 78% des cas de méningites bactériennes surviennent, dit-il, chez des enfants de moins de 1an; alors que 100% des cas de méningites bactériennes en 2012 sont dues au pneumocoque, a-t-il ajouté. 74% des pneumocoques isolés sont, dit-il, de sensibilité diminuée à la Pénicilline G. L'intervenant poursuit que 79% des décès sont des méningites à pneumocoque; 33% qui ont présenté des complications ont nécessité une prise en charge lourde et coûteuse ainsi que 7%  des séquelles psychomotrices et sensorielles. Selon cette étude, plus de 3100 enfants de moins de 5 ans sont décédés en 2010 en Algérie, à la suite d'une pneumonie." Le pneumocoque, le tueur silencieux, comme l'a dénommé l'OMS, est un agent microbien redoutable, il est entouré d'une capsule qui le rend très virulent " explique le docteur Zmit. Les infections invasives à pneumocoque s'observent avec une plus grande fréquence avant l'âge de 6 mois. " Avant l'âge de 2 ans, le pneumocoque est la principale cause de Méningite Bactérienne. La Méningite à Pneumocoque est la plus redoutable des infections, elle peut entraîner le décès et lorsque l'enfant survit, elle est responsable de séquelles .     

Rafik. M
Mercredi 26 Décembre 2012 - 00:00
Lu 480 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+