REFLEXION

SUSPENSION DES P/APC DE TAZGAIT, OULED BOUGHALEM ET NEKMARIA : Aucun maire n’a été suspendu selon le DRAG

Réagissant aux rumeurs qui annonçaient la suspension de leurs fonctions des maires de Tazgait, Ouled Boughalem et Nekmaria, le Directeur de la réglementation et des affaires générales (DRAG) de la wilaya de Mostaganem a catégoriquement démenti les informations relayées par certaines personnes sur une prétendue décision du wali de Mostaganem, M Maabed Ahmed, de suspendre les P/APC sus cités.



En effet, contacté par téléphone, le DRAG de Mostaganem dit être surpris par l’ampleur de la rumeur, au moment où c’est lui qui devrait être le premier au courant de telles décisions du wali. Le DRAG a néanmoins reconnu que ces APC sont  en proie à des dissensions continuelles, liées à la gestion des exécutifs communaux. Préférant s’arrêter là, le DRAG nous a, par ailleurs, informés que toutes les décisions préfectorales sont classées dans un recueil au niveau de la DRAG et aucune décision n’est diffusée sans qu’une copie ne soit adressée à sa direction. Il est à rappeler que depuis  la première suspension décidée à l’encontre du maire de Safsaf, il n’a eu que trois pareilles décisions, contre les maires de Kheir Eddine, Achaacha et Sayada. Le premier pour une affaire d’outrage à policier, le second pour faux et usage de faux et le troisième pour avoir laissé un commerçant ériger ‘’en toute impunité’’ une baraque  devant la maison d’arrêt de Sidi Othmane pour vendre des fruits. Cependant, certains articles de presse ont affirmé  que le juge d’instruction près le tribunal correctionnel de Mostaganem  a placé  le président de l’APC  d’Ouled Boughalem  sous contrôle judiciaire. L’élu serait poursuivi pour son implication  dans l’attribution « suspecte»  de marchés d’ameublement et d’équipement  scolaire. Les services de police seraient arrivés à découvrir que les deux épouses du maire de Ouled Boughalem et Achaacha étaient  titulaires de registres de commerce de vente de meubles, mobiliers de bureaux et se faisaient  attribuer des marchés, l'une dans la commune de l'autre.

Riad
Dimanche 17 Mai 2015 - 18:58
Lu 374 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+