REFLEXION

SUSPECTEE D’AVOIR TUE SON ENFANT : Une jeune mère en prison



La semaine dernière, le petit A. Akram, de 4 ans, est décédé au pavillon spécialisé dans les maladies infantiles du CHU d’Oran. Il y avait admis quelques jours auparavant pour traitement d’une hémorragie interne provoquée par une chute survenue au domicile de sa mère divorcée. L’autopsie pratiquée par le médecin légiste sur le cadavre de la petite victime, a révélé que le traumatisme crânien diagnostiqué ne pouvait être le fait d’une chute. Il a, en effet, découvert, que le jeune enfant avait été victime de violence et que la blessure à la tête, cause de la mort, ne pouvait être faite que par un objet contondant. Le rapport de l’autopsie a été envoyé aux services de la police judiciaire qui ont procédé à l’interpellation de la maman et l’ont auditionnée avant de la présenter devant le parquet qui l’a placée en détention provisoire, en attendant son jugement.

L. Islam
Mardi 23 Novembre 2010 - 19:09
Lu 293 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+