REFLEXION

SURVEILLANCE DE LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE : La station Sama Safia "bientôt opérationnelle"



La station de surveillance de la pollution atmosphérique Sama safia sera "bientôt opérationnelle" au niveau de l'agglomération oranaise, a-t-on appris de l'Observatoire national de développement durable de la région ouest. Le dispositif comprend trois cabines qui sont déjà implantées en milieu urbain dans trois sites différents à l'intérieur d'un CEM à haï El Othmania (ex-Maraval), à l'intérieur de l'ex-garnison à haï M’dina Jdida et aux alentours du lycée pasteur au centre ville, a révélé un cadre de cet organisme. Il a indiqué que les équipements de la station ont été déjà "réceptionnés et leur installation n'attend que l'expert", a-t-il précisé. Les cabines devant être rattachées à la station sont chargées de mesurer les principaux polluants urbains, tels que l'oxyde d'azote, le dioxine de souffre, l'oxyde de carbone et autres poussières, et que les données recueillies seront transmises à la station pour calculer la qualité de l'air, a-t-il expliqué. Ces données sont ensuite stockées dans un ordinateur avant leur publication, dans les journaux et panneaux publicitaires pour informer du degré de pollution atmosphérique générée principalement par les véhicules automobiles. Avec l'augmentation du trafic de la circulation en milieu urbain, cette station de surveillance de la qualité de l'air est de plus en plus réclamée par la société civile, a souligné un membre de l'Union des associations locales de protection de l'environnement.

Medjadji H
Vendredi 19 Août 2011 - 10:50
Lu 934 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+