REFLEXION

SURETE DE WILAYA DE SIDI BEL ABBES : La lutte contre la grande criminalité et le banditisme, la principale mission de la police



Dans le cadre de la lutte contre la criminalité et le banditisme, la police traite au quotidien des affaires liées à la délinquance et des délits qualifiés de mineurs par les enquêteurs de la police judiciaire qui sont beaucoup plus versés dans les importantes affaires par lesquelles ils arrivent à évaluer leurs compétences dans l’investigation et la résolution des énigmes de crimes en tous genres. Le chef de Sûreté de la wilaya de Sidi Bel Abbès qui a présenté jeudi dernier le bilan des activités de ses éléments durant l’année écoulée en a évoqué une dizaine d’affaires dites importantes. L’orateur a parlé de l’affaire du réseau international de trafic des véhicules qui a été démantelé en récupérant pas moins de 150 véhicules en impliquant 51 personnes placées sous mandat de dépôt le 26 septembre dernier et parmi eux des fonctionnaires de l’administration communale. La saisie de 10 quintaux de kif traité le 23 novembre dernier dans la localité de Sidi Lahcen suite à l’exploitation d’informations et la mise en place d’un dispositif sécuritaire très réfléchi. L’affaire relative à la dilapidation des deniers publiques et la passation des marchés non conformes à la réglementation dont a été victime la wilaya de Sidi Bel Abbès et traitée par la brigade économique et financière en date du 27 octobre 2013 a été recensée pour son importance dans le bilan annuel de cette institution de sécurité vu le préjudice financier considérable causé au trésor public. Les Sûretés de daïras se targuent aussi la lutte contre le commerce illégal des boissons alcoolisées dont la saisie a atteint 38062 unités de spiritueux de différents volumes et marques. L’efficacité des inspecteurs de police a été aussi testée dans l’affaire du faux taxieur qui délestait ses clientes de leurs biens sous la menace d’armes blanches. Il a été mis hors d’état de nuire en un temps record et mis sous mandat de dépôt le 26 aout 2013.Par ailleurs, le bilan fait ressortir l’affaire de ce charlatan qui avait pignon sur rue et qui pour user de talismans, il profanait le livre saint du coran. Et pour la première fois dans les annales des activités de la police judiciaire de Sidi Bel Abbès la saisie de 91 grammes de cocaïne et de 145 comprimés d’ecstasy. Concernant les crimes de sang, la police a enquêté sur quatre affaires qui ont été résolues en totalité, rapporte le bilan.  

D. M
Samedi 18 Janvier 2014 - 15:56
Lu 84 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+