REFLEXION

SURETE DE WILAYA DE MASCARA : Arrestation de 24 individus impliqués dans 16 affaires



Dans le cadre de ses efforts en matière de lutte contre le phénomène de la consommation et du trafic de drogue et des psychotropes, la brigade antistupéfiants relevant du service de la police judiciaire de la Sûreté de wilaya de Mascara a réussi, durant le mois de mai, à mettre hors d’état de nuire 24 individus. Ces personnes sont impliquées dans 16 affaires relatives à la consommation et au trafic de drogues et leurs arrestations ont permis la saisie d’une quantité d’un kilogramme et 729 grammes de kif traité et 495 comprimés de psychotropes. Parmi les suspects, 16 ont été placés en détention provisoire à l’issue de leur présentation devant la justice, alors que cinq autres ont été placés sous contrôle judiciaire, les autres ont bénéficié de citations directes, et ce contre 23 affaires enregistrées durant le mois d’avril dernier, dans lesquels 32 individus arrêtés avec la saisie de 382 grammes de kif traité et 37 comprimés.
Comparé au bilan du mois d’avril, on constate une baisse remarquable dans le nombre des affaires traitées à savoir 07 affaires. Les quantités saisies, notamment les psychotropes et le kif traité, elles ont augmenté considérablement. Le nombre des personnes interpellées a baissé de 08 cas. La plus importante de ces affaires remonte à la mi-mai lorsque les éléments de la brigade de lutte antistupéfiants ont réussi à démanteler un réseau de trafic de stupéfiants activant dans la région ouest du pays avec l’arrestation de 07 membres et la saisie d’une quantité de kif traité en forme de plaquettes et morceaux divers préparés à la vente, d’un poids total de 980 grammes, ainsi que des armes blanches de divers types et calibres, et des téléphones portables. Il ressort aussi de ce bilan que l’âge des personnes impliquées varie entre 18 et 65 ans avec 11 cas âgés entre 18 et 29 ans et 07 autres ont entre 30 et 39 ans. L’on compte aussi 05 personnes impliquées âgées de plus de 40 ans et une seule autre dépassant les 60 ans.  Par contre, aucun cas n’atteignant pas les 18 ans n'est à signaler.         
 

B. Boufaden
Mardi 31 Mai 2016 - 17:23
Lu 101 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+