REFLEXION

SUR INSTRUCTION DE SELLAL AUX WALIS : Distributions des logements sociaux avant le 31 décembre 2012



SUR INSTRUCTION  DE SELLAL AUX WALIS : Distributions des logements sociaux avant le 31 décembre 2012
Le gouvernement  Sellal a donné comme ultime délai aux chefs de daïra à travers le territoire national,  la date  du 31 décembre 2012 pour qu’ils puissent prendre toutes les dispositions nécessaires  en matière de recensement des logements sociaux achevés où ayant atteint un état d’avancement de 70% à 80 % et par conséquent l’établissement des listes des bénéficiaires qui logent toujours dans des logements précaires. Selon les consignes du gouvernement, des milliers de logements sociaux achevés où ceux qui leur état d’avancement se trouve à 70% et 80% seront affectés  avant le 31 décembre 2012, afin d’atténuer la crise de logement. Des listes seront établies pour les futurs bénéficiaires  qui sont dans le besoin et qui seront  probablement transférés vers leurs nouvelles unités avant la fin de l’année en cours. Pour les logements non encore finis, le gouvernement a instruit les chefs de Daïra pour également recenser dans la transparence les citoyens méritants qui doivent attendre encore quelques mois jusqu’à l’achèvement définitif des logements pour qu’ils puissent en bénéficier. Selon de sources concordantes, les walis auraient instruits tous les chefs de daïra à travers le territoire national pour diligenter l’opération  de recensement et de préparation des listes des futurs bénéficiaires de logements. Les listes des bénéficiaires une fois établies par les chefs de Daïra seront envoyées  aux autorités de la wilaya pour en prendre connaissance et ceci devrait intervenir avant l’expiration de l’année en cours. Il y’a aussi lieu de signaler que ces orientations sont venues suite à la ferme politique prônée par le gouvernement  pour une prise en charge total de cet épineux dossier de logements, qui  poussent souvent les citoyens à recourir  à des manifestations pour faire entendre leur voix, alors que parmi eux, il y’a ceux qui attendent depuis des années un logement décent  pour abriter leurs enfants. Cet état de fait a poussé les citoyens de ne plus faire confiance en l’administration et cette crédibilité perdue pour la ressusciter , exhorte le gouvernement de Sellal à vouloir la ressusciter par une nouvelle politique en matière de distribution équitable de logements sociaux au profit des citoyens qui méritent.  Aussi pour atténuer la crise de logement, le premier ministre aurait déclaré que les moyens financiers et humains existent, pour entamer des projets pour la construction de 1 millions 400 milles logements, une fois que le problème du foncier le permettra.         

Touffik
Samedi 15 Décembre 2012 - 00:00
Lu 797 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+