REFLEXION

SUITE AUX INSTRUCTIONS DU WALI D’ORAN : Plusieurs réseaux de faux mendiants démasqués

Nous avons appris de source proche de la Direction de l’Action Sociale de la wilaya d’Oran, que suite aux instructions du chef de l’exécutif, plusieurs réseaux, spécialisés dans la mendicité, ont été démasqués.



Sur ce registre, une quarantaine de « faux mendiants » viennent d’être traduits en justice, suite à une enquête minutieuse effectuée par les services de la DAS, au niveau de la ville d’Oran. En effet, plusieurs réseaux organisés ont réussi à investir les rues d'El Bahia. Pour parvenir à leurs fins, ces derniers recourent à des subterfuges pour soutirer l'argent aux passants. Certains utilisent des enfants en bas-âge, alors que d'autres présentent des ordonnances, une pratique récurrente puisqu'elle a permis, à plusieurs réseaux, d'amasser des sommes importantes d'argent. La direction des Affaires sociales a décidé de sévir contre ces pratiques en intensifiant les contrôles. Ces actions sont, généralement, menées avec les services de la police pour éviter que la situation ne tourne au vinaigre. Quelques mois auparavant, le Croissant-Rouge algérien avait lancé une vaste enquête qui s'est soldée par le recensement de 169 mendiants dans différents quartiers d'Oran dont 52 faux mendiants. Une réalité à laquelle les services compétents doivent faire face, puisque ces derniers n'hésitent pas à utiliser leurs propres enfants pour susciter la pitié des passants. D'autres viennent des wilayas limitrophes, dans le but de mendier et une fois leur «travail» accompli, ils se regroupent pour rentrer chez eux. Les recherches ont révélé que certains mendiants activent dans des réseaux bien organisés et emploient la ruse. C'est le cas d'un groupe de gens qui viennent, tous les jours, d'un petit village dans le but d'amasser de l'argent. Pour les responsables, la mendicité est considérée comme un délit puni par la loi, lorsque le mendiant n'est pas dans le besoin. L'enquête des services de la direction des Affaires sociales va se poursuivre, en attendant que des mesures concrètes soient prises à l'encontre de ces faux mendiants.

Medjadji. H
Dimanche 15 Décembre 2013 - 17:05
Lu 374 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+