REFLEXION

STIDIA (MOSTAGANEM) : Un chemin communal d’un autre âge



Finalement, les chemins communaux des localités rurales ne semblent bénéficier d'aucun intérêt particulier de la part des élus, et qui ne sont entretenus que lors des visites officielles. Certains sont "replâtrés" de nuit sous les feux des projecteurs à l'annonce brusque d'un officiel venant s'enquérir de l'état d'avancement des travaux de réalisation d'une école primaire en zone rurale. Malheureusement, l’unique  chemin communal  de la localité d’Ouled Amar n'a pu avoir cette formidable chance de se faire parcourir par un cortège officiel de bout en bout, il demeure dans un lamentable état de dégradation progressive que les bêtes  du douar ont fini par ne plus l'emprunter et le fuir comme la peste à cause de fréquentes chutes au sein d'immenses crevasses ! Ce dernier ne se paye plus le statut de chemin communal, il en a perdu largement le sens, l'érosion des eaux de pluies en a pris de larges bandes de son tronçon, les nids de poules multiples le partagent aux crevasses béantes. Les automobilistes l'évitent de plus en plus et ne l’empruntent  que contraints ou sous la pression de l'urgence et seuls quelques tracteurs continuent de l'utiliser pour se rendre aux champs agricoles de la commune. Endommagé d'un bout à l'autre, surtout vers sa fin qui mène vers un château d’eau  ce chemin communal qui ressemble drôlement à une piste battue par les cavaliers, nécessite un revêtement conforme et convenable à la circulation des citoyens véhiculés, fatigués d'attendre depuis tant de temps son entretien qu'ils ne cessent de revendiquer.                

L. Ammar
Vendredi 16 Septembre 2016 - 17:14
Lu 154 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+