REFLEXION

STIDIA : Les champs de petits pois ravagés par les sangliers



Plus d'une dizaine d'hectares cultivés en petits pois, le long de la cote Ouest de la commune de Stidia, ont fait l'objet d'attaques nocturnes par  une harde de sangliers, vivant au sein du massif forestier de la Macta. A peine poussés, les premiers petits pois semblent faire la joie des bêtes féroces qui causent de lourds ravages aux cultures. Les fellahs de la région paraissent désorientés en face de ce désastre qui provoque annuellement de grosses pertes aux récoltes des petits pois au sein de la commune. Ni les mesures aléatoires consistant à allumer des feux ravivés pendant toute la nuit pour éloigner les sangliers, ni la garde des champs avec des chiens de chasse ne sont parvenus à mettre un terme aux attaques des bêtes sauvages. Seule l'organisation de battue contre les sangliers par les chasseurs semble offrir des résultats positifs par l'abattage des animaux concernés; mais malheureusement cette dernière, n'a pas eu lieu depuis si longtemps. L'absence d'une telle lutte efficace, semble favoriser la multiplication des sangliers au sein du fourré proche des parcelles agricoles, selon l'avis d'un cultivateur de la commune.                  

L.Ammar
Mardi 25 Décembre 2012 - 00:00
Lu 270 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+