REFLEXION

STATION REGIONALE DE LA PROTECTION DES VEGETAUX : Enquête sur le charançon rouge, le tueur de palmiers

La deuxième enquête nationale pour découvrir le charançon rouge des palmiers, qui touchera les wilayas d'Oran et Ain Témouchent sera lancée à la fin du mois de Mars en cours tel que rapporté par la directrice de la station régionale de la protection des végétaux à Messerghine à Oran.



L'objectif de cette enquête, qui durera  jusqu'en Juin prochain à l'initiative de l'Institut national de protection des végétaux en collaboration avec les directions des services agricoles des palmiers de décorations dispersés à travers les rues et les propriétaires de pépinières et dans certaines fermes au niveau des deux wilayas d’Oran et d’Ain Témouchent est de détecter cet insecte qui se transmet aux palmiers dattiers, a-t-elle ajouté, Bakri Nawal. Pour détecter ce charançon rouge, il sera mis en place au cours de cette enquête, des pièges avec utilisation de phéromones pour attirer les mâles de cet insecte au niveau des sites où se trouvent les palmiers de décorations et leur surveillance pour voir leur présence ou non selon le même responsable, soulignant que les résultats de l'enquête seront soumis au Ministère de l'agriculture et du développement rural et de la pêche. Dans le cadre de cette enquête menée par 15 stations pour protéger les plantes à l'échelle nationale, il a été procédé, avant-hier, à l'organisation d’une rencontre régionale d’information à la station régionale de protection des végétaux à Messerghine pour sensibiliser les agriculteurs et les services agricoles sur les dangers de cet insecte et de mettre en place un plan d’intervention pour la prévention contre ce fléau, qui peut cibler le palmier dattier, a-t-on indiqué de la même source, soulignant que tous les pays méditerranéens souffrent de cet insecte, comme l’avait également expliqué la directrice de la station de protection des végétaux à Misserghine, que les résultats de la première enquête, qui a été menée en 2012 au niveau national, a touché le palmier de décorations et les dattes ont montré l’inexistence de cet insecte en Algérie.

G. A
Samedi 26 Mars 2016 - 15:29
Lu 190 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+