REFLEXION

SPÉCULATION SUR LE PRIX DE LA POMME DE TERRE : Le "syrpalac" mis en cause

L'enquête diligentée par le ministère du commerce sur la flambée du prix de la pomme de terre ,vient de conclure que cette spéculation a été causée par le dysfonctionnement du "syrpalac"(système de régulation des produits agricoles frais de large consommation) qui n'a pu être activé à temps en inondant le marché en ce tubercule lors de la période de "soudure" allant de Septembre à Novembre où son prix a atteint les 120 dinars le kilogramme !



Le ministère du commerce vient de réagir tardivement à la forte spéculation sur le prix de la pomme de terre qui a frôlé les 120 dinars le kilogramme et qui a duré plus de 03 mois. Le département ministériel  explique que l'insuffisance des quantités de pomme de terre stockées dans le cadre du Système de régulation des produits agricoles frais de large consommation (Syrpalac) et leur mise tardive sur le marché, est à l'origine de la flambée des prix de ce produit. Selon le constat de la cellule de suivi qui a été chargée d'enquêter sur les raisons de cette flambée, le Syrpalac a très mal fonctionné durant la période de soudure allant de la mi-septembre jusqu'à la mi-novembre. Les informations recueillies par les 9 directions du Commerce régionales et celles de wilayas, relèvent notamment une insuffisance en matière de quantités stockées dans les chambres froides et une mise tardive sur le marché. Notons que depuis le mois de septembre, les prix de la pomme de terre ont  enregistré une hausse record dépassant tout entendement et également la barre de 120 dinars /le kilogramme contre un prix moyen qui était de 50 dinars le kilogramme en plein été et à la portée de tous .Cette inexplicable hausse a été évaluée à plus de 150% par rapport à la même période de l'année dernière. Malgré l'arrivée sur le marché, de la récolte fraîche depuis la mi-novembre, le prix de ce produit demeure encore élevé et tend à se stabiliser autour de 75 dinars/le kg. A ce sujet, le directeur général de la Régulation et de l'organisation des activités au ministère, M. Abdelaziz Ait Abderrahmane, déclare que "le marché n'avait pas été alimenté à temps, l’insuffisance des quantités de pomme de terre stockées dans le cadre du Syrpalac et leur mise tardive sur le marché, ont provoqué une flambée considérable des prix de la pomme de terre.

L.Ammar
Mardi 25 Novembre 2014 - 17:23
Lu 240 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+