REFLEXION

SOUS LE SLOGAN ‘’UN VOYAGE EN VOITURE EST UN PLAISIR, N’EN FAITES PAS UN DRAME’’ : Une campagne de sensibilisation pour moins de morts

Face à une hécatombe routière se chiffrant à 1919 morts et 21290 blessés au premier semestre de l’année en cours, à l’échelle nationale, les pouvoirs publics ont réagi vivement en décidant de prendre le taureau par les cornes. Une circulaire ministérielle reçue en date du 27/07/2016 complétant celle du 14 /06/2016, vient d’être diffusée à l’ensemble des wilayas pour la mise en place d’un plan d’action et de lutte contre le terrorisme routier qui endeuille quotidiennement des milliers de familles.



En ce contexte, le secrétaire général de la wilaya vient de présider une rencontre regroupant tous les partenaires concernés de près par ce drame national. Etaient présents les chefs de daïras, les maires des communes  de la wilaya,  les  cadres de la gendarmerie nationale, de la sûreté de wilaya, de la Protection civile, de la direction de wilaya des transports  et les directeurs  des auto-écoles, pour  le débat au tour de ce problème et la mise en place d’une stratégie commune de lutte contre ce fléau  pour parvenir à son éradication. Lisant la circulaire en question, le secrétaire général  a tenu  en fin de  lecture a expliqué à  l’assistance le  large sens du slogan  de la circulaire « un voyage en voiture est un plaisir , n’en faites pas un drame » , en axant son intervention sur la mise en place d’un plan d’action, unique garant du succès de cette campagne tendant à une vaste  sensibilisation  sur les dangers de la route , en ciblant un large public. Le programme élaboré s’articule autour de l’organisation de campagnes de sensibilisation au sein des places publiques, des marchés hebdomadaires, l’organisation d’exposition sur les accidents. Quant aux daïras, elles se chargeront de l’installation de commissions chargées de relever tous les points des communes dépendantes, l’état des routes, l’existence de ralentisseurs au sein du tissu urbain, l’absence de panneaux de signalisation en certains points de circulation assez dangereux, et de l’élaboration de programmes pour y remédier.  Ainsi, une cellule de wilaya sera mise en place dès le dimanche prochain pour veiller à l’évaluation des actions entreprises et superviser les campagnes de sensibilisation. A ce sujet, la radio locale et la presse ont été invités à se joindre au lancement de ces campagnes pour toucher le plus de personnes. A la fin du mois, un compte-rendu sera établi par la commission de la wilaya et transmis au ministère de tutelle. 

L.Ammar
Vendredi 5 Août 2016 - 17:16
Lu 143 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+