REFLEXION

SOUS LE SLOGAN ‘’TOUS UNIS POUR UN CENTRE DE RADIOTHERAPIE’’ : Une soirée musicale en solidarité avec les cancéreux

L’association « Elkheir Bila Houdoud » a organisé pour les enfants cancéreux une soirée musicale dans le cadre d’une campagne de sensibilisation, visant à élargir le soutien à la cause des cancéreux de la wilaya de Mostaganem. Cette soirée s’est tenue dans la soirée de ce samedi 7 mai 2016, au niveau de la salle « Oumara », sise à la station balnéaire « les sablettes » de Mostaganem, sous le slogan « Tous unis pour un centre de radiothérapie au CHUM de Kharrouba »



Durant cette soirée, ils étaient là entourés de ces petits enfants innocents, malades du cancer et se nourrissant de la tendresse des grands. Ne nous égarons pas....Une pétition et déjà 1000 signatures ! Les managers de cette dynamique de la société civile revitalisée et boostée à l'extrême, exigent maintenant " 10.000 SIGNATURES ".L'ambiance, disions-nous, c'est une salle qui vient d'être enflammée par des mots incisifs et crus débités, sans ménagement, par un Belkacem Belhamidèche qui en a ras le bol de voir Mostaganem se diluer dans la débâcle, le fractionnement et les luttes intestines. Il dit en substance : "Mostaganem aura son centre de radiothérapie coute que coûte, je vous le dis. Elle l'aura ! Qui ne connait ses engagements, ses déboires, ses souffrances de cet homme pour avoir été du bon côté des citoyens. Le cancer il ne le connait que trop pour lui avoir ravi la mère de ses enfants. J’ai l'impression qu'il prend sa revanche sur ce "foutu cancer" et il n'y va pas de main morte car il fait tout pour que la guerre soit déclarée à ce mal du siècle ! De toutes les images, il y a celle qui rassemble presque tout, impressionnante et parlante je la partage avec vous comme j'ai partagé un moment de bonheur à voir des hommes et des femmes unis pour avoir un centre de radiographie, même s'il faut le payer de nos poches, comme l'a entonné, en dernier, Mr Belhamidèche Belkacem plein de rage. Si ce serait le cas, beaucoup lui emboiteraient les pas en donnant de leurs poches. D’ailleurs, il était revenu à la charge et a haussé le ton, un ton grave et solennel précisant que, désormais ; " C'est 10.000 signatures qui sont exigées pour montrer que Mostaganem a encore des hommes (et des femmes : ndlr) pour relever le défi du siècle et nous l'aurons notre centre de Radiothérapie ! " Ils étaient là, des dizaines de convives convaincus, solidaires conscients des enjeux du futur et ils paraissaient être des milliers ces témoins d'une soirée spéciale et mémorable dont on se souviendra longtemps. Le message est bien passé mais rendons hommage au Dr Wahib kara-Mostefa qui a montré sa grandeur en restant très humble pour s'effacer devant ses aînés ; il est d'une sagesse digne de son rang. Le combat continue, la récolte de signatures continue et l’émotion que le petit "zoheir", un cancéreux encore digne et qui croit aux promesses des grands à provoquer ,fut à son comble  car ses paroles ont fait pleurer certaines femmes dans la salle, avec les autres et ça continue... Le wali de Mostaganem aura certainement  un bel écho de cette sacré soirée et en sera fier d'avoir fait le bon choix d'accompagner de braves citoyens en quête d'un peu de bonheur . Mr LOUH Seif el Islam, Secrétaire Général de la Wilaya en a dit quelques mots en brossant un tableau du bilan des réalisations formidables accomplies sous la bienveillance de Temmar Abdelwahid, notamment dans le secteur de la Santé et la prise en charge des cancéreux par ailleurs. Cela grâce à la gestion des affaires de la cité, faite dans la démocratie participative, comme prélude à une Smart city et pourquoi pas ? En effet, Mostaganem fait déjà parler d'elle dans les hautes sphères de l'Etat, dans le territoire national comme exemple et à l'Etranger chez nos concitoyens d’outre-mer. Ce n'est pas par hasard d'avoir un Temmar qui fait ce que d'autres n'ont pas fait en 5 ans, d'avoir la visite d'un ministre de l'Intérieur et de recevoir bientôt, Mr. le Ministre de la Santé, probablement le 24 ou le 25 mai 2016. L'espoir est permis, tout sera possible, tant qu'il y aura des hommes......

Zahachi Younes
Dimanche 8 Mai 2016 - 18:23
Lu 820 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+