REFLEXION

SOUS LE PATRONAGE DE M. LE WALI DE MOSTAGANEM : Mostaganem commémore la grande bataille de Mazagran

En présence du secrétaire général de la wilaya monsieur, Louh Seif Eddine, représentant du wali de Mostaganem, de chercheurs historiens, universitaires, élus et la société civile, Mostaganem a commémoré la célèbre bataille de Mazagran en grande pompe. Un fait de l’histoire décrit et chanté dans un « madih » de Sidi Lakhdar Benkhlouf, vient s’approprier définitivement sa place dans l’histoire révolutionnaire de Mostaganem. Le succès a été au rendez-vous, et “l'Histoire de plusieurs siècles s’est remise en marche”



Aujourd’hui, nous ne sommes là et demain peut-être pas ! Et, l’honnêteté morale est d’abord de rendre hommage à ces hommes qui ont eu ce coup de cœur à commémorer pour la première fois, avec le public Mazagranais, c’était en Août 2011. Cet évènement à la fois historique, culturel et religieux a gagné ainsi ses lettres de noblesse dans le cœur et l’esprit des Mostaganémois tant et si bien que ce jeudi, 25 Août 2016, a connu sa véritable reconnaissance et sa consécration par les autorités de la wilaya. En effet, par la voix de M le Wali, Abdelwahid Temmar, il a été tranché sur le statut territorial conformément à l’histoire réelle du déroulement de la Bataille. Ceci dit, signalons que la préparation et le lancement de cette 3ème édition de la Bataille de Mazagran a été menée, sous la houlette de l’APC de Mazagran, assisté principalement par la société civile. Toute Mostaganem était là et toutes les associations et les personnalités, et les femmes et même les petits enfants de la commune de Mazagran étaient là aussi pour signer leur présence, une étape de notre histoire révolutionnaire qui a fait le destin de notre Algérie, mais longtemps cachée à nos enfants.
L’évènement d’avant-hier, en lui-même, a eu tous les honneurs puisqu’il a été parrainé par M Louh Seif el Islam, Secrétaire Général de la wilaya, délégué expressément par M Abdelwahid Temmar  et de nombreux cadres, élus et président(e)s de la Société Civile ainsi que pas mal de notables en compagnie de citoyens venus nombreux participer à cette commémoration dont le sort est désormais scellé . A partir de 17 heures depuis le siège de l’APC de Mazagran où eut lieu la cérémonie officielle de lancement de la commémoration, le cortège processionnaire dégageait une singulière expression de richesse en couleurs au rythme de  deux cavaliers de tête et  de porte-étendard portant fièrement leur « sindjaq ». La marche en direction du « Dharih sidi belkacem » drainait une grande foule aux sons alternés tantôt par un groupe de « Aïssaoua » et tantôt par le rythme sec d’une fanfare classique. N’oublions pas surtout la surprise créée par la participation des éléments de l’Association des cancéreux de Mostaganem « Arrahma », spécialement les femmes qui se sont pavanées en tenue d’apparat avec le noble et traditionnel « Hayek » et ce fut beau à voir cette remise au gout du jour cette authenticité vestimentaire normale pour les unes et traditionnelle pour les autres. En tous cas, ce Hayek fièrement porté par nos femmes et nos filles en cette occasion mémorable a apporté une touche particulière à la procession d’honneur pour la commémoration de ce 25 Août 1558 marquant la bataille de Mazagran, correspondant au « 12 dhou al qiîda » de l’année 965 Hégirienne, entre les troupes algériennes et l’armée espagnole du comte Alcaudette avec son fils Don Martin. A Mazagran (Ouréah et Sidi Mansour) littoral de Mostaganem, avec Sidi Lakhdar Benkhlouf, Allah yerahmou, et l’Emir Kheir-Eddine Hacene Pacha contre l’armée espagnole du comte Alcaudette. La soirée a été réservée aux femmes pour une brève « Wa3da » à Sidi Belgacem, avec les Aissaoui. Notons quand même, que la préparation de cette commémoration a été préparée et menée à bien par la bonne volonté avec rien comme budget de l’Etat. Néanmoins, la réussite et le succès ont couronné l’évènement et lui ont imprimé une marque de valeur ajoutée sociétale et historique, indéniable.

Les participants témoignent :
Ghali Bentami
Les organisateurs de la commémoration de la bataille de Mazagran dans sa 3eme édition se sont donnés à fond pour donner à cette manifestation toute sa dimension et son importance. L’animation de ce festival était parfaite du début à la fin. La salle de réunion de l’APC de Mazagran qui était pleine à craquer par les invités dont le Secrétaire Général de la wilaya, le chef de Daïra d’ Ain Nouissy, l’officier de la Police et d’autres invités de tous rangs ainsi que les amis qui aiment Réflexion. La cérémonie a commencé par la lecture de la Fatiha et de l’hymne national, l’allocution de bienvenue, différentes interventions sur l’histoire de la bataille de Mazagran et par la récitation de poèmes. Puis le cortège constitué par les scouts, les membres de l’association Baroud Wel karabila, les membres de Aissawa, un groupe de femmes portant le haik traditionnel pour apporter une certaine touche de nostalgie , tous les invités et une partie de la population, s’est ébranlé à pied de l’esplanade de l’APC vers le mausolée de Sidi Belkacem, accompagné par la musique Aissawa , les détonations de la Karabila et les You you des femmes. C’était une journée de fête, de réjouissance où les gens étaient animés d’un enthousiasme et par la passion de célébrer une si importante cérémonie qu’est la bataille de Mazagran, une bataille qui a marqué un vrai tournant dans l’histoire de l’Algérie. La bataille de Mazagran n’est pas seulement une histoire locale mais elle revêt une importance nationale. Les espagnoles qui ont été battus par les troupes algériennes n’étaient pas venus uniquement avec un esprit de conquérant mais plutôt avec un esprit conquistador. La bataille c’était les musulmans contre les croisés. Si l’armée espagnole était sortie vainqueur dans cette bataille, l’Algérie n’aurait jamais été notre Algérie arabe et musulmane, mais plutôt un territoire espagnol christianisé comme tous les pays latino-américains.
Selim Benanteur.
Mazagran, encore une fois et pour la troisième fois consécutive a gagné sa bataille, celle d'avoir pris le challenge de faire un événement grandiose digne des grandes fêtes nationales. Effectivement,  ce jeudi 25 Août de cette Année ,la commune de Mazagran et au niveau du siège de la mairie avec l'aide précieuse des "Amis qui aiment Réflexion" et le soutien de tant d'associations locales et de wilaya en plus de la couverture médiatique par notre quotidien "Réflexion " et de notre radio locale Edahra, on a pu assister à une grande manifestation historique avec la présence des autorités civiles et militaires sous la conduite du secrétaire général de wilaya qui a représenté notre Wali Mr Temmar Abdelwahid. Ce fut un fait sans précédent puisque l'histoire de cette bataille ou plutôt les différentes batailles qui ont changé le cours de l'histoire de notre ville a été raconté par notre frère historien Noureddine Ould Bey dans une grande intervention qui a laissé une bonne impression chez un auditoire qui était très important en nombre puisque la salle des conférences n'a pas pu contenir tous les invités. Je peux vous affirmer qu'un nombre important d'invités de toute Mostaganem et de Mazagran ont pris part à cette fête qui s'est continuée dehors dans une parade très colorée par la présence des autorités locales et de wilaya ,la sûreté nationale, les jeunes scouts , les doyens et notables de la commune , deux cavaliers ,les troupes folkloriques de Aissawa et karabila, les différentes associations sportives et culturelles ainsi que quelques femmes en voile blanc pour confirmer notre identité sociale et la richesse de nos traditions. Une très belle fête dans les rues de Mazagran qui confirme le riche patrimoine historique et culturel de cette localité qui s'est terminé au niveau du mausolée de "Sidi Belkacem" devant un public fait d'un mélange de toutes les couches sociales de notre ville avec pause d'une gerbe de fleurs par les doyens au niveau de la stèle commémorative de cette bataille. Alors, on peut dire que Mazagran a réussi de faire de cet événement une grandiose fête qui a réuni toute notre ville Mostaganem dans un élan spécifique et sous un cadre officiel. On vous donnera un prochain rendez-vous pour l'année 2017 avec un riche programme... In challah.
Noureddine Ouldbey
La bataille de 1840 est une bataille qui a été beaucoup médiatisée par les français à leur profit et je le redis toujours que le djeich de l'émir qui a assiégé Mazagran c'était une tactique pour arriver à Mostaganem.
Mokhtar Bouhella
 Je m'adresse à vous tous pour vous dire bravo et merci pour l'accueil et l'hospitalité, un bon moment que je n'oublie jamais. A d'autres succès inchallah. Pour Selim et N.E Bensekouma et Betej j'étais très ravi de les voir souriants comme d’habitude. C'est un devoir envers vous et envers toute la population. Vous avez honoré Mazagran et les saints. Bravo encore.

 

Younes
Vendredi 26 Août 2016 - 17:59
Lu 1278 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+