REFLEXION

SOUAFLIA : Les ruraux manquent de commodités de vie



L'absence de commodités plonge davantage les habitants des douars de la commune de Souaflia relavant de la daïra de Bouguirat située au sud- du chef- lieu de la wilaya de Mostaganem. L'ensemble des douars (Chouafria, Mekhatrya , Ouled Aladjal et Ouled Chalef implantées dans ces zones éparses et relevant de cette commune éprouvent d'énormes difficultés dans tous les domaines, en l'absence de projets structurants à même de les sortir de leur isolement. Les habitants désemparés et consternés vivent dans le dégout le plus total dans ces bourgs qui enregistrent un déficit en matière d'infrastructures sociales. Ces bourgs complètement marginalisés et une mal vie que ne supportent plus les citoyens qui y résident et qui semblent abandonnés à eux-mêmes. Les douars ne semble bénéficier d'aucune considération en matière de développement local et social, son statut des douars date depuis une époque révolue qui tient à lui coller à la peau et ce après cinquante années d'indépendance. Sur place, on ne peut que constater et déplorer l'absence de voiries et réseaux divers qui suscitent l'indignation des habitants. Ces derniers ne cessent, de réclamer et d'appeler au secours les responsables locaux et ce par divers canaux de communication dont des requêtes où il est demandé une amélioration de leurs conditions de vie. Les moyens de transport constituent l'autre facette du calvaire enduré, qui fait que le citoyen passe des heures pour rejoindre son lieu de travail ou bien le chef-lieu de commune pour s'approvisionner en vivres. Quant au problème d'assainissement l'absence de réseaux d'assainissements et autres aménagements urbains est flagrante. Même l'alimentation des habitants du douar en eau potable est défaillante. Ceci étant, la majorité des jeunes veulent une aire de jeux et aussi veulent s'investir dans le domaine agricole. Malheureusement, la sécheresse aidant, ils sont handicapés par le manque de points d'eau d'irrigation, ce qui les incite à faire appel aux autorités concernées, en premier lieu la direction de l'hydraulique, pour les aider à résoudre cette préoccupation légitime.           

Flih.S
Dimanche 9 Octobre 2016 - 16:33
Lu 914 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+