REFLEXION

SOUAFLIA : Le commerce informel émigre vers les zones rurales

L’informel s’installe dans les zones rurales, le phénomène a été constaté dans de nombreuses localités limitrophes du chef lieu de la wilaya. En effet, chassé par un coup de massue, le marché informel revient au galop malgré les opérations coups de poing lancées par les autorités afin de l'éradiquer, ce dernier résiste et tend à se réorganiser dans d’autres endroits.



Malgré les apparences, nous l’avons trouvé dans les recoins les plus improbables et ce à l’intérieur même des communes et parmi elles la commune de Souaflia. Sur les lieux, dans l’allée principale et précisément le soir c'est tout le centre de la ville qui se transforme en un gigantesque marché à ciel ouvert. Les trottoirs offrent un panorama désolant jonchés d’étals de fruits et légumes. Ces bas-côtés de la route laissent place aux commerçants d’étals qui étendent à l’infini leurs cageots érigés à la hâte. Chez ces marchands informels on trouve tout, des fruits et des légumes. Un phénomène qui a fleuri à la dite commune à cause de l’absence d’infrastructure dédiée à ces activités en l’occurrence  un marché de fruits et légumes qui peut les abriter. Auparavant concentré dans les grandes villes, ce phénomène se propage et s’étend au niveau des petites communes où ces marchés informels fleurissent notamment aux limites des voies publiques, les trottoirs et les boulevards à grande circulation, et ce, au mépris de la réglementation. Un phénomène devenu tentaculaire et encombrant, car il enlaidit ces villes.

Bouziane Kamel
Lundi 11 Février 2013 - 10:00
Lu 187 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+