REFLEXION

SONELGAZ TISSEMSILT : Les travailleurs de la SDO lancent un préavis de grève

Rien ne semble apaiser la tension qui a gagné dernièrement l’ensemble des travailleurs de la SDO Tissemsilt (Sonelgaz), quant aux revendications soulevées aux responsables et restées, selon une correspondance signée par la section syndicale dont nous détenons une copie, sans suite.



En effet, après une période d’attente visiblement sans bons résultats au sujet des problèmes soulevés par la section syndicale et les travailleurs de la SDO Tissemsilt aux responsables concernés, les menaces de grève viennent d’être confirmées par la diffusion d’un préavis de grève signé par les responsables syndicaux et visiblement soutenus par l’ensemble des travailleurs adressé à toutes les parties concernées. Ce préavis met en détail les étapes d’un conflit interne et les problèmes que rencontrent ces travailleurs notamment du rétablissement de la dignité des travailleurs et de la direction et celui relatif aux mesures réglementaires à prendre contre le chef du service du personnel qui, selon nos sources, avait transgressé le règlement interne en faisant appel à son père pour intervenir contre un de ses collègues, ce père, ajoute nos sources, avait menacé et agressé verbalement ce cadre de la société dans son lieu de travail ce qui avait révolté les travailleurs contre ce chef de service « femme » qui, par réaction des travailleurs, avait fait l’objet d’une contestation auprès de la direction mais sans qu’aucune mesure ne soit prise contre elle. Ce même préavis précise que la date de la grève a été fixée pour les 18 et 19 du mois en cours ce qui implique une grève qui paralysera probablement le bon déroulement des services néanmoins le service minimum sera assuré, lit-on dans ce communiqué, maintenant, précisent-ils, et après avoir été informés par un préavis de grève, la situation risque de prendre une autre tournure pour les responsables, ils précisent qu’ils rentreront en grève jusqu'à satisfaction des revendications socioprofessionnelles à leur tête, ils revendiquent désormais des sanctions contre cette responsable qui, selon eux, a été tout le temps contestée.                            

A. Ould El Hadri
Lundi 16 Novembre 2015 - 17:13
Lu 197 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+