REFLEXION

SONATRACH : Les pots de vin de la société Saipem

Selon de sources proches de l’enquête menée sur la société italienne « Saipem » et les affaires de corruption ayant caractérisés ses projets réalisés en Algérie, les responsables de ladite compagnie auraient versé en 2007 d'importants pots de vin à des responsables de Sonatrach estimés à 200 millions de dollars.



SONATRACH : Les pots de vin de la société Saipem
L’information a été révélée par le site italien “El Sole 24 Ore” citant des sources judiciaires milanaises. Ces révélations sont inhérentes au scandale impliquant  Saipem et  Sonatrach en Algérie. La même source a indiqué que le PDG de Saipem Pietro Franco Tali, démis des ses fonctions jeudi dernier, a été remplacé immédiatement par Umberto Vergine. Pour rappel, ce scandale de la Sonatrach, qui est en cours d’examen judiciaire à Alger, implique Saipem chargée de fournir des services d’ingénierie au groupe pétrolier algérien lié par le contrat du gazoduc Galsi. Et l’enquête diligentée en Algérie  en 2010 implique l’ancien PDG de la Sonatrach, Mohamed Meziane, ainsi que 15 autres dirigeants poursuivis pour corruption et détournement de fonds. Parmi ces mis en cause figurent des  dirigeants du groupe notamment les vice-présidents de Sonatrach, BenamarZennasni et Boumediene Belkacem, l’ancien directeur de la banque Crédit populaire algérien(CPA), Meghaoui, l’homme d’affaires algérienHachemi et son fils ainsi que  deux enfants de Mohamed Meziane.

Riad
Dimanche 9 Décembre 2012 - 00:00
Lu 1043 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+