REFLEXION

SOMMET DE L’UNION AFRICAINE : L’Algérie primée pour la promotion des droits de la femme

A travers le continent africain, l’Algérie demeure une pionnière en matière de la promotion des droits de la femme, elle vient d’être primée pour la seconde fois consécutive par les chefs d’états et de gouvernement, lors du 29ème sommet de l’union africaine d’Addis-Abeba.



Ce prix lui a été décerné pour les efforts qu’elle ne cesse de déployer pour promouvoir les droits de la femme tendant davantage à son intégration dans la vie économique, sociale, culturelle et politique et surtout pour son bien-être. Rappelons à ce sujet, que l’Algérie a été déjà primée par les chefs d’états et de gouvernement de l’union africaine lors du dernier sommet organisé en 2016 à Kigali en Rwanda, pour la promotion des droits de la femme. Présent au sommet africain en sa qualité de représentant du président de la République, le premier ministre, M. Abdelmadjid Tebboune, a exprimé ses sincères remerciements à l'Union Africaine pour le prix relatif aux performances sur les questions de la promotion de la femme. Il a ajouté  que ce prix constitue pour l’Algérie "une reconnaissance des performances qu'elle continue de réaliser, sous la direction éclairée et déterminée du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en matière de promotion du bien-être de la femme et de son rôle dans les secteurs, politique, économique ou sociaux".   Il a souligné encore que :   « Cet engagement de l'Algérie procède de la conviction de ses dirigeants que la promotion et le développement des droits des femmes et de la réalisation de leur bien-être appellent une mobilisation accrue de nous tous. Cet objectif est devenu une préoccupation première et un but de tous les instants à travers notamment, une sensibilisation de l'opinion nationale et un effort constant dans le domaine de l'éducation de la catégorie juvénile qui constitue comme vous le savez la majorité de la population «. En conclusion, le premier ministre a indiqué que cette nouvelle distinction "encourage l’Algérie à consolider davantage ses efforts et à les renforcer encore plus, et plus particulièrement dans le cadre du programme du gouvernement 2015-2019".  Cette reconnaissance  offre à l’Algérie,  "une opportunité appréciable de souligner sa disponibilité à partager son expérience avec les autres pays africains qui le souhaiteraient en témoignage de sa volonté de contribuer à l'effort collectif de notre Continent pour faire de ses aspirations de développement, de paix et de sécurité, contenues dans l’Agenda 2063", une réalité , selon  la déclaration du chef du gouvernement ,en fin de son intervention lors de la présentation de ses remerciements .

L.Ammar
Lundi 3 Juillet 2017 - 20:02
Lu 373 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 22-08-2017.pdf
4.45 Mo - 22/08/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+