REFLEXION

SKIKDA : Elle tue son époux et l’enterre dans leur domicile conjugal



Le juge près le tribunal de première instance de la wilaya de Skikda, avait prononcé 3 ans de prison ferme, à l’encontre d’une jeune femme de 46 ans, ayant tué son ex époux. L’accusée répondant aux initiales : « B.F » résidant au nouveau quartier de la commune de Ramdane Djamel, situé à 18 km de la wilaya de Skikda, était inculpée pour vol, utilisation abusive d’emploi et détournement des fonds de son ex-époux. L’affaire remonte au mois de novembre de l’année écoulée, lorsque la victime âgé de 50 ans a disparu dans des circonstances étranges. L’ex-femme du défunt avait allégué que ce dernier s’est rendu au sud algérien pour se faire de l’argent, mais les jours passent sans que ce dernier apparaisse, seulement via les messages téléphoniques qu’il tenait à en envoyer pour les membres de sa famille. En effet, la disparition mystérieuse du défunt avait suscité une vive perplexité au sein de sa famille qui n’a pas hésité de signaler la disparition de son fils auprès des services sécuritaires de ladite ville, tout en accusant son ex-épouse. Suite aux accusations, de profondes enquêtes avaient été lancées, soldées pou dévoiler l’identité du tueur. L’auteur principal du meurtre  a reconnu devant la police judicaire avoir tué le père de sa fille au sein de leur domicile familial, en novembre 2012.Par ailleurs, la dépouille mortelle du défunt qui avait été découpé en neuf morceaux à l’aide d’un marteau en fer et une scie, ont été trouvés enterrés dans la salle de bain.    

Nadine
Samedi 21 Septembre 2013 - 22:00
Lu 510 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+